Transformer une ampoule en un mini écosystème.

On découvre tous les jours sur Internet des idées folles et extravagantes sorties de nulle part. Comment ces personnes ont-elles un jour pensé à faire ça ?! C’est formidable de découvrir que presque tout se recycle dans une utilisation totalement différente. Ce projet en est le parfait exemple.

Dans l'atelier :

  • Une ampoule (ATTENTION : n’utilisez pas d’ampoule à basse consommation !! Elles contiennent du mercure qui est un poison et peut causer de graves problèmes de santé s’il est respiré ou même touché)
  • Des gants de protection
  • Une pince à bec
  • Un tournevis
  • Un pistolet à colle chaude
  • Une grosse pierre
  • Du papier
  • Des bâtonnets de bois
  • Une pince à épiler
  • Une seringue
  • Des graviers
  • Du sable
  • De la terre
  • De la mousse
  • Des chapeaux de glands

Au travail !

La première chose à faire est de mettre vos gants de protection pour éviter de vous blesser. Ensuite, à l’aide de la pince à bec, retirez le point argenté au centre de la base de l’ampoule.

YouTube/SlivkiShow

En mettant la pince dans le trou, vous devriez pouvoir enlever le plastique noir à la base.

YouTube/SlivkiShow

Ensuite, utilisez le tournevis pour casser la petite lampe à l’intérieur. Faites attention à bien enlever tous les petits bouts de verre.

YouTube/SlivkiShow

Déposez plusieurs pointes de glu sur la face de la pierre que vous avez choisi. Elle sera le support de votre terrarium.

YouTube/SlivkiShow

Collez l’ampoule à l’emplacement et dans la position que vous le souhaitez sur votre pierre.

YouTube/SlivkiShow

Faites un cône à l’aide d’un papier qui vous permettra de remplir votre ampoule facilement.

YouTube/SlivkiShow

Ajoutez maintenant une fine couche de gravier dans l’ampoule. Cela va permettre de drainer l’excès d’eau. Ajoutez ensuite du sable. Orientez votre entonnoir en papier pour répartir les composants.

YouTube/SlivkiShow

La terre vient se poser pour faire la dernière couche. Prenez maintenant la pince à épiler et déposez doucement la mousse et les autres composants que vous désirez dans l’ampoule (des petits coquillages ou quelques écorces par exemple).

YouTube/SlivkiShow

Tout ce qu’il vous reste à faire est de verser quelques gouttes d’eau sur le dessus de votre oeuvre d’art.

YouTube/SlivkiShow

Pour garder votre terrarium fermé et en sécurité, collez avec votre pistolet à glu le chapeau d’un gland ou tout autre “bouchon“ que vous pourrez trouver (bouchon de liège par exemple). Votre mini écosystème est maintenant scellé.

YouTube/SlivkiShow

Difficile à croire, mais les plantes ont tout ce dont elles ont besoin.

YouTube/SlivkiShow

Voici une autre idée plus minimaliste de support de votre écosystème.

YouTube/SlivkiShow

Voici les différentes étapes (en russe). Oui, les images valent mieux que des milliers de mots !

Ce mini terrarium vous offre l’opportunité d’être le témoin du merveilleux cycle de la vie : l’eau s’évapore et se condense sur les parois de verre pour glisser vers la terre et nourrir les plantes. Bien sûr, certaines plantes ne sont pas adaptées à cet écosystème et vont mourir rapidement. Choisissez bien ce que vous y mettez à l’intérieur. Si vous avez encore des doutes, voici une autre vidéo qui vous montre le résultat d’un terrarium un mois plus tard : de nouvelles plantes apparaissent et il y a même des vers !

Commentaires

Également féroce