Elle construit la maison de ses rêves avec des objets de la déchèterie

L'Argentine Lulu vit aux États-Unis. Elle est à la fois mère célibataire, étudiante et employée à mi-temps : un emploi du temps bien chargé ! Pas étonnant qu’elle en ait assez de cette vie et de ne pas pouvoir profiter assez de sa fille. Quelque chose doit changer. Mais aussi longtemps que Lulu devra se battre pour payer son loyer, le défi semble difficile à relever.

flickr/Nicolás Boullosa

Mais Lulu ne recule pas devant ce challenge et se procure un container maritime. Elle prévoit de vivre dans celui-ci avec sa fille, au milieu de la campagne et sans dépenser des fortunes pour le loyer. Sans compétence particulière en bricolage et avec peu de moyens financiers, elle construit pour elle et sa fille un petit cocon douillet.

flickr/Nicolás Boullosa

Elle trouve une grande partie du matériel comme le revêtement pour le sol, les espaces de rangement ou même les toilettes, dans les casses ou déchèteries. C’est pourquoi sa maison est remplie d’objets non assortis et peut avoir des airs chaotiques, mais c’est également ce qui fait tout son charme. Après seulement quatre semaines de travaux, se dresse devant elle une charmante maisonnette.

flickr/Nicolás Boullosa

La maman n’a dû investir que 3 500 € pour réaliser son rêve de propriétaire. Principalement parce que presque tout est issu de récupération ou d’occasion. Mais pour Lulu, ce n’est pas un problème : “Si vous n’avez pas d’argent, vous devez être créatif.

flickr/Nicolás Boullosa

Naturellement, il y a dans la maison originale des toilettes fonctionnelles et une cuisine avec une chaudière et un réchaud de camping. De plus, le container est complété par une remorque poids-lourd dans laquelle on retrouve la chambre de la mère et la fille. Le petite dort dans une couchette surélevée dans laquelle elle peut grimper toute seule.

flickr/Nicolás Boullosa

Dans l’ensemble, la maison est réalisée avec deux containers et dispose d'une superficie d’environ 30 m², où tout ce dont elles ont besoin est disponible. S’ajoute un petit jardin et un prè où la fillette peut jouer avec ses amis.

flickr/Nicolás Boullosa

Lulu est heureuse dans sa vie toute simple. Elle sait que ce n’est pas ce qu’on possède qui rend la vie meilleure. “Il s’agissait seulement de savoir combien de temps il me restait à vivre et de la façon dont je voulais utiliser ce temps”, raconte Lulu.

flickr/Nicolás Boullosa

Bien que Lulu ne vive pas dans le luxe, elle et sa fille possèdent tout ce dont elles ont besoin. Mais surtout, elle a quelque chose que beaucoup d’autres n’ont pas : du temps. Du haut de sa petite maison au milieu de la campagne, Lulu et sa fille sont heureuses, et c’est tout ce qui compte !

Source:

Little Things

Commentaires

Également féroce