Les dents de lait comme terrain à cellules souches

Lorsque les petits perdent une dent de lait, c'est un moment très excitant pour eux. Ils peuvent enfin la mettre sous leur coussin et attendre que la petite souris vienne la prendre. Or, des chercheurs ont prouvé que vous, parents, feriez mieux de garder ces précieuses perles blanches car elles contiennent une chose qui pourrait grandement favoriser le progrès de la médecine : des cellules souches. 

Anja_Zahnlücke

Ces cellules peuvent ensuite se développer en un certain type de cellule ou en tissu, par exemple cellule nerveuse, cartilage ou moelle osseuse. Ces dernières pourraient être utilisées pour traiter la leucémie sans avoir à faire appel à un donneur de moelle osseuse ni avoir recours à une transplantation.

Jusqu'à présent, nous ne pouvons qu'extraire des cellules souches du cordon ombilical des bébés, mais cela fonctionne uniquement si cette opération est réalisée immédiatement après la naissance du nourrisson. Les chercheurs nourrissent de grands espoirs quant aux dents de lait et à la possibilité d'utiliser, à l'avenir, des cellules souches "personnalisées" pour des thérapies. L'avantage de ces cellules souches autologues est que le risque d'incompatibilité est fortement réduit. Or, dans ce cas-là, le temps n'est également pas notre allié car la dent doit être manipulée dans les 48 heures, sinon la matière est inexploitable. C'est la raison pour laquelle il existe des sociétés qui proposent un service de nuit où le dentiste vient prendre, congeler et stocker la dent de lait perdue.

La liste potentielle des maladies soignables par le biais de ces cellules souches est impressionnante, en voici quelques exemples :

La recherche va continuer à progresser et l'espoir qu'un jour nous serons libérés de toutes ces maladies n'a de cesse de grandir. Les dents de lait ont une grande valeur ! 

Commentaires

Également féroce