3 astuces pour faire des économies d’électricité et d’argent.

L'hiver, il n'y a rien de mieux que de rester bien au chaud chez soi et oublier le froid glacial qu'il fait dehors. Malheureusement, les fenêtres mal isolées et les courants d'air rendent le quotidien invivable de nombreuses personnes. Voici donc trois astuces qui permettent d'identifier et éradiquer les problèmes pour passer un hiver au chaud.

1. Détecter un courant d'air

Ce qu'il faut :

  • Une bougie

Vous sentez un courant d'air, mais ne savez pas d'où il vient ? Placez une bougie devant la fenêtre ou la porte que vous pensez mal isolée et regardez la flamme : si cette dernière bouge, c'est qu'il y a un problème. Jetez un oeil à l'astuce 2 pour venir à bout du problème.

2. Stopper le courant d'air

Dans l'atelier :

  • 2 rouleaux de papier cadeau
  • 1 paire de collants épais
  • 1 petite serviette soyeuse

Une fois que vous avez trouvé la source du courant d'air, il existe deux possibilités pour l'arrêter.

La première est efficace pour les portes : étalez le collant devant vous et coupez l'une des jambes. Enfilez les deux rouleaux de papier cadeau dans la jambe que vous venez de couper et refermez le tout en mettant l'extrémité du collant dans l'un des rouleau (si cela ne tient pas en place, scotchez le tissu).

Placez ensuite votre boudin de porte de façon à ce que les deux rouleaux se trouvent des deux côtés de la porte. Le plus de cette astuce est que le boudin n'empêche en rien de fermer ou d'ouvrir la porte correctement.

La petite serviette soyeuse est efficace notamment pour faire un boudin de fenêtre. Enroulez fermement la serviette autour des rouleaux et placez-la directement sur le rebord de la fenêtre. Fini les courants d'air !

3. Chauffage à la bougie

Dans l'atelier :

  • 2 pots en terre cuite (avec un trou dans le fond)
  • 1 tige filetée (30 - 35 cm)
  • 3 écrous
  • 3 rondelles
  • 2 briques
  • 1 assiette
  • Au moins deux bougies chauffe-plat

Commencez par visser un écrou sur la tige puis placer la rondelle au-dessus. Retournez le pus gros pot en terre cuite et enfilez la tige (écrou vers le haut) dans le trou puis retournez le pot. Placez ensuite un autre écrou puis une autre rondelle et déposez le plut petit pot par-dessus. Pour finir, placez à nouveau une rondelle et l'écrou par-dessus.

Il vous suffit simplement de placer les autres composants : disposez les briques de façon parallèle en les séparant par une assiette contenant les deux bougies chauffe-plat. Placez ensuite la construction de pot retournée au-dessus des bougies (qui tient en équilibre sur les briques).

La pièce va chauffer en un rien de temps ! Munissez-vous d'un gros paquet de bougies chauffe-plat pour faire marcher votre chauffage d'appoint plus longtemps.

Même si ces astuces sont d'une très bonne efficacité, il est préférable de demander conseil à un expert et faire des travaux pour obtenir une meilleure isolation. Restez au chaud !

Commentaires

Également féroce