Insolite : 3 choses à savoir sur votre Jean

Quel est ce pantalon que nous avons tous dans notre placard ? Le jean, évidemment. Taille haute ou basse, troué ou classique, noir ou délavé, on le porte selon nos goûts à tout moment de l'année. Le jean, "c'est la vie", comme on dit. Mais que savons-nous de ce vêtement fétiche qui nous habille sans faiblir ? 

 

L'histoire du jean se fond dans celle de l'Amérique, et c'est en pleine ruée vers l'or qu'il voit le jour, grâce à un certain Jacob Davis, venu de Lettonie tenter lui aussi sa chance. Mais son or, lui, il va le trouver en ayant l'idée de transformer en pantalons les toiles de tente des chercheurs. Une toile solide et légère créée dans la ville de Gênes en Italie, qui prononcé à l'anglaise donnera le nom "Jean". Cette toile, il va l'acheter à l'Allemand de 23 ans Levi-Strauss, qui en fait le commerce.
 
Le succès est fulgurant : les travailleurs ont un tel besoin de ce pantalon qui ne s'use pas ! Les deux hommes vont alors s'associer, et ainsi le Levi's est né.

Le jean ensuite était l'élément vestimentaire adulée de la jeunesse américaine, symbole de liberté, de corps rebelles, indépendants, qui n'ont que faire des conventions.
 

Mais que savons-nous vraiment des particularités de notre jean, comment l'utiliser au mieux et en prendre soin ? Voici trois choses à savoir qui peuvent changer votre relation à votre Levi's, Kaporall, Salsa, Diesel, ou autre !

1. La petite poche sur le côté.

Mais à quoi peut donc bien servir cette petite poche ici ? 

 

Que mettez vous généralement dedans ? Votre monnaie, vos clés ?

En fait, cette petite poche sur le côté à une utilité bien précise. Cette vidéo explore plein de possibilités assez cocasses pour finalement vous révéler la vérité... Hallucinant !

Avant d'avoir des montres au poignet, les hommes avaient des montres à gousset, à glisser en ville dans la poche intérieure du veston, ou au travail... dans la petite poche du jean prévue à cet effet ! 

 

2. Les petits boutons en métal.

On aurait tendance à penser que ces petits boutons de métal sont là pour décorer ou donner du cachet à notre jean.

 

Mais la raison originale est bien plus pratique. Lorsque Davis créa le premier jean, il a eu l'idée d'utiliser des rivets en cuivre qu'il avait utilisés pour d'autre travaux précédemment.

 

Ces rivets avaient pour but de maintenir en place toutes les parties cousues afin que même après des années de travail physique intense, le jean ne s'use pas, ne se déchire pas, soit incassable !

Mais aujourd'hui, vu l'usage qu'on en fait, ces rivets servent davantage à conserver le "style" et la tradition qu'à vraiment empêcher l'usure. 

3. Laver son jean.

Nous lavons nos jeans sans trop y penser, avec le reste la plupart du temps. Mais saviez-vous qu'un jean n'a pas besoin d'être lavé tant que cela ? 

"Mes jeans n’ont pas besoin de s’approcher d’une machine à laver !" :  ce sont les mots de Chip Bergh, président de Levi's. 

En effet, le jean est fait pour ne pas être lavé. Une étude d'une université américaine à même prouvé qu'un jean après deux semaines sans lavage contient autant de bactéries qu'un jean après 15 mois sans lavage. De quoi s'économiser des machines !
 
De plus, le jean met du temps à épouser comme il faut les courbes de notre corps, la toile doit se faire à notre silhouette. Le laver ruine le tout ! 

 

La petite astuce pour que votre jean ne sente pas mauvais sans le passer à la machine : mettez-le une nuit maximum au congélateur, emballé dans un sac plastique. Ou alors suspendez-le sur un cintre dans la salle de bain pendant que vous prenez votre douche. Après 30 minutes de séchage à l'air libre dans les deux cas, les odeurs auront disparu ! 

 

Voilà de quoi considérer votre jean avec un tout autre regard, chargé d'émotions ! Que d'Histoire et d'anecdotes contenues dans un vêtement somme toute assez banal. Et si Yves Saint Laurent a dit avec respect "je n'ai qu'un regret, ne pas avoir inventé le jean", c'est qu'on lui doit tous noble considération !

Commentaires

Également féroce