Un homme développe une pellicule photo vieille de 70 ans

La plus grande passion dans la vie de Martijn van Oers est la photographie. En plus de la créativité et des histoires qu'il raconte à travers ses clichés, le Hollandais est fasciné par les appareils photo et leur technologie.

Son enthousiasme lui a d'ailleurs récemment ouvert les portes du passé et fait plonger dans les vies de trois inconnus.

Alors qu'il chine dans une friperie, Martijn met la main sur Zeiss Ikon 520/2 — un vieil appareil moyen format datant de 1929. À sa surprise, il découvre une pellicule dans l'appareil dont il apprendra plus tard qu'elle remonte aux années 40.

Sa curiosité piquée, Martijn se demande s'il peut développer la pellicule et si c'est le cas, ce qu'il découvrira en voyant les clichés.

Martijn contacte alors son ami, Johan Hollemann, qui a énormément d'expérience dans le domaine. Ce dernier accepte d'aider son ami à résoudre le mystère.

Johan installe un laboratoire photo dans sa cuisine et se met au travail. Martijn documente tout le processus.

Martijn décrit alors la surprise qu'ils ont ressentie lorsqu'ils ont découvert la pellicule : il y a bel et bien des images sur les négatifs.

Les photographes sont tout excités quand ils voient que quatre des photos contiennent assez de détails reconnaissables pour les développer.

Johan scanne les images sur son ordinateur. Sur l'une des photos, on voit le propriétaire du  Zeiss Ikon, du moins c'est ce que les deux acolytes déduisent étant donné que l'homme porte la sacoche de l'appareil photo. Plusieurs femmes apparaissent sur les autres photos.

Après que Martijn a posté les photos sur Facebook, son ami, Wilco Westerduin, le contacte pour lui dire qu'il a reconnu l'endroit où ont été prises ces photos : à Biarritz, dans le sud-ouest de la France.

Wilco s'est même rendu à Biarritz avec sa petite amie, Coralie, pour remettre en scène les photos originales.

"Quand je vois ces images, j'ai l'impression d'avoir mis la main sur un trésor, ou une capsule à remontrer le temps, qui me projette, l'espace d'un instant, dans le passé", dit Martijn. Il espère désormais réussir à identifier les personnes présentes sur les clichés afin de rendre les négatifs à leurs proches.

Source:

boredpanda

Commentaires

Également féroce