Sept dangers qui se cachent dans votre matelas

Avez-vous déjà pensé au temps que vous passez au lit ? Pour de nombreuses personnes c'est bien plus de 8 heures par jour. Or, nous n'y pas passons pas uniquement notre temps à dormir : on y regarde la télé, surfe sur l'ordi ou fait des câlins avec notre partenaire. Il n'existe pas d'autres objets ou meubles à la maison avec lequel notre corps entre le plus en contact. 

Pixabay

C'est la raison pour laquelle, il est gênant de découvrir que notre matelas peut en fait se révéler être très dangereux pour notre corps. Chaque fois que nous nous allongeons dans notre lit, nous exposons notre corps à des produits chimiques, des allergènes, de la moisissure, des bactéries et parasites. S'ajoute à cette liste l'inconfort d'un lit à cause d'un matelas trop mou ou au contraire, trop dur. Or, lorsque les effets de ces risques apparaissent, nous ne faisons jamais le rapprochement avec le matelas sur lequel nous dormons, oubliant bien souvent que l'on y passe près des 2/3 de notre vie.

1. Bactéries et virus

Bacteria

Les vieux matelas peuvent être de véritables nids à bactéries et moisissure. Une étude montre que les vieux matelas contiennent des entérocoquesstaphylococcus, virus de Norwak ainsi que le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM)Ces bactéries peuvent provoquer de graves infections chez les humains, dont la majorité résiste aux antibiotiques. La règle est de changer de matelas tous les 7 ans.

2. Acariens

komkrich ratchusiri/shutterstock

Saviez-vous qu'un matelas normal contenait environ 100 000 à 1,5 millions d'acariens ? Ces petites créatures adorent l'environnement chaud et un peu humide entre les draps et se nourrissent des bouts de peau morte que l'on perd chaque jour. Les acariens en eux-mêmes ne sont pas dangereux pour les humains, mais certains y sont allergiques. Ils peuvent être dangereux pour les personnes asthmatiques, car ils sont à l'origines de troubles respiratoires. Pour réduire l'accumulation d'acariens sur le matelas, aspirez-le régulièrement avec un filtre HEPA.

3. Puces

Shocking

Les puces de lit sont d'autres types d'envahisseurs de votre espace à coucher. Si vous vous réveillez avec des petites piqûres et points rouges sur le corps, c'est que vous avez des puces sur votre matelas.

4. Punaises de lit

Les cimicidae sont de petites créatures qui élisent domicile dans les lits des gens, mais nous les appelons plus couramment les punaises de lit. La bonne nouvelle est que ces ignobles envahisseurs ne sont pas porteurs de maladies, mais cela ne veut pas pour autant dire qu'ils ne vont pas faire de votre vie un véritable cauchemar. Une bébête de 1 mm peut vous mordre jusqu'à 500 fois dans la même nuit ! Les morsures démangent et vont même jusqu'à provoquer de l’eczéma. Débarrassez-vous de ces nuisibles en vaporisant de l'alcool à 90° sur votre matelas.

Various bed bug nymphs and adults

5. Produits chimiques toxiques

De nos jours, la plupart des matelas disposent d'un revêtement ignifuge. Il ne fait aucun doute que cela est très efficace pour éviter les accidents, mais il faut savoir que les composants chimiques utilisés sont dangereux et composés de substances telles que le méthanal, l'acide borique et les fibres modacryliques. Ces composants chimiques peuvent provoquer des allergies et il existe même des preuves le corrélant avec le développement de cancers. On sait également que le méthanal déclenche la coqueluche et des douleurs thoraciques.

new bed

Avec le temps, les composés ignifuges peuvent produire des vapeurs toxiques lorsqu'ils se décomposent ou entrent en contact avec d'autres composants chimiques du matelas.

Bien que les autorités sanitaires ne dénoncent aucun de ces composés comme réellement toxiques, il est préférable d'investir dans un matelas bio si vous voulez jouer la carte de la sécurité. La plupart des fabricants garantissent une protection contre le feu.

6. Moisissure

Nombreuses sont les personnes qui préfèrent dormir avec la fenêtre ouverte ou entrouverte, même en hiver. C'est certes meilleur pour la santé, mais cela peut engendrer quelques problèmes, surtout lorsque l'air frais se condense sous le matelas. L'humidité combinée avec un environnement sombre est propice à la l'apparition de moisissure. Les spores de moisissure provoquent des maux de tête, des toux et des crises d'asthme. Pour éviter que cela ne se produise, il faut aérer le matelas régulièrement et faire en sorte qu'il reste le plus sec possible. Si vous trouvez de la moisissure sur votre matelas, la seule solution possible, et la meilleure, est de le changer.

7. Matelas en mousse

Mattress in a Box!

Les matelas en mousse mémoire de forme sont la tendance du moment. Or, le problème est que la mousse de polyuréthane est bourrée de composants chimiques. Dans de nombreux pays, les fabricants ne sont pas tenus de lister tous les composants de ces matelas qui comprennent notamment du méthylbenzène. Les consommateurs ne sont pas forcément conscients du danger que représente ce composant chimique. Il peut provoquer des dégâts sur le système nerveux conduisant à des vertiges, maux de tête et même des pertes de connaissance.

Comme vous pouvez le constater, les matelas ne sont pas si inoffensifs qu'il n'y paraissent, c'est pour cette raison qu'il faut choisir le bon et l'entretenir comme il se doit afin d'éviter tout risque pour la santé. Pour une position parfaite, il est préférable de choisir un matelas plutôt ferme au niveau de la partie inférieure pour les jambes et des hanches et un peu plus mou au niveau du buste pour être à l'aise. En plus de tous les autres problèmes potentiels, vous feriez bien d'éviter les problèmes de dos !

Source:

roseynewspraxisvitamsnkrone

Commentaires

Également féroce