Voici le bon comportement à adopter à la plage ou à la piscine

Hourra, l'été est enfin arrivé ! Pour la plupart des gens, cela signifie préparer la serviette et aller au lac, à la plage ou à la piscine.

Cependant, beaucoup de gens ne pensent pas au fait que quelque chose peut mal tourner. Ils comptent sur les sauveteurs, s'ils sont présents, ou surestiment leurs propres capacités. La noyade est la troisième cause de décès dans le monde. Chaque année, environ 360 000 personnes meurent dans des accidents liés à l'eau. Les enfants et les jeunes hommes constituent les groupes à risque les plus importants.

À la mer, au lac, mais aussi à la piscine, il y a des choses auxquelles il faut faire attention pour passer une journée détendue et surtout en toute sécurité.
Les 15 conseils de maîtres-nageurs suivants vous y aideront.

pint_einleitung

1) Les noyades ne sont pas comme dans les films

Les noyades se passent rarement comme dans les films. Parce qu'en réalité, cela se produit généralement sans bruit et sans agiter les bras. Peu importe la profondeur de l'eau dans laquelle se trouve la personne qui se noie.

Par conséquent, surveillez toujours les personnes ou les enfants près de vous dont la tête se trouve juste au-dessus de la surface de l'eau, mais dont la bouche reste sous l'eau. Même les gens qui ont l'air de regarder le ciel la bouche ouverte peuvent être dans le besoin. La meilleure façon de le savoir est de leur parler. Si vous n'obtenez pas de réponse, vous savez qu'ils ont besoin d'aide.

Informez immédiatement le maître-nageur et ne vous mettez pas en danger inutilement. Vous ne lui facilitez pas la tâche s'il doit sauver deux personnes...

2) Quand le maître-nageur dit de ne pas courir, il le pense vraiment

Habituellement, ce sont les enfants qui aiment enfreindre les règles et faire des choses qu'ils ne sont pas censés faire. Mais il y a aussi beaucoup d'adultes qui le font. Respectez le règlement à la piscine ou à la plage, il n'est pas là pour faire joli. Courir pieds nus sur une surface glissante en a déjà fait tomber certains de façon surprenante et douloureuse.

pint2

3) N'ayez pas de conversations inutiles avec les sauveteurs, car cela les distrait

Si vous pensez que vous êtes en sécurité à 100 % lorsqu'un sauveteur surveille une eau, vous avez tort. Ils sont souvent distraits. Si vous avez une question ou avez besoin d'aide, ils sont toujours là pour vous, bien sûr, mais vous ne devriez pas leur demander de vous parler plus longtemps que nécessaire. Ils sont distraits par cette situation et ne peuvent plus faire leur vrai travail : surveiller et, si nécessaire, secourir les gens. Vous devriez également l'enseigner à vos enfants. S'ils ont besoin d'aide ou s'ils ont perdu leurs repères, ils peuvent se tourner en toute confiance vers le sauveteur, mais pour des jouets perdus ou brisés, c'est aux parents qu'il faut s'adresser.

4) Retenir sa respiration n'est pas un jeu

Qui peut retenir sa respiration le plus longtemps ? Les maîtres-nageurs assistent à ces jeux d'eau avec les enfants tous les jours. Mais il faut savoir que c'est extrêmement dangereux, surtout pour les plus petits. Les personnes et en particulier les enfants se fatiguent rapidement et peuvent perdre conscience. Cela n'est pas forcément fatal, mais ça entrave tout de même le travail du maître-nageur, qui peut manquer une "vraie" urgence, car il se concentre sur les participants de ce "jeu."

pint4

5) N'allez pas dans l'eau après avoir bu de l'alcool !

Même de petites quantités d'alcool peuvent avoir des effets négatifs sur votre faculté de discernement. Vous êtes convaincu que vous savez bien nager, que l'eau n'est pas très profonde, que vous n'avez pas nagé loin ou que c'est un jeu amusant de retenir son souffle. Mais ces perceptions peuvent être faussées à cause de l'alcool et vous pouvez ne pas vous rendre compte d'une situation dangereuse. L'alcool peut aussi vous déshydrater et vous rendre plus vulnérable aux insolations. La majorité des accidents de baignade sont causés par la consommation d'alcool.

6) Restez dans le champ de vision des sauveteurs, si vous ne pouvez pas les voir, ils ne vous verront pas

Le risque de noyade est beaucoup plus faible sur un lieu de baignade surveillé. Par conséquent, nagez seulement là où les sauveteurs peuvent vous voir. Ils sont là parce qu'ils connaissent très bien les risques encourus à la plage ou à la piscine, contrairement à de nombreux baigneurs. Surtout en mer, il y a des courants qu'on ne remarque pas forcément au premier abord. Essayez de trouver un point fixe sur la plage, par exemple le drapeau de plage, pour repérer la direction dans laquelle vous nagez. Cela vous maintiendra dans le champ de vision du maître-nageur et vous permettra également de savoir quand vous êtes emporté par le courant.

On Duty

7) Ne vous approchez pas des jetées !

Les jeunes en particulier se sentent attirés par les jetées, que ce soit pour tester leur courage, parce qu'ils veulent en sauter, ou parce qu'ils croient à tort que l'eau y est particulièrement peu profonde. Mais en réalité, les courants y sont plus forts que prévu, car les vagues se brisent sur les poteaux et ne glissent pas lentement vers la rive. Les entorses, les clavicules cassées, les épaules disloquées ou les blessures à la colonne vertébrale sont des conséquences fréquentes de cette insouciance.

8) Les sauveteurs n'aiment pas les équipements gonflables

Les équipements de natation gonflables tels que les bouées, les matelas ou les bateaux peuvent dériver et s'éloigner rapidement. Ils donnent un faux sentiment de sécurité et les enfants surestiment souvent leurs compétences en natation. L'ustensile le plus sûr pour les nageurs inexpérimentés ou les jeunes enfants reste le gilet de sauvetage. Cependant, il n'est utile que s'il est conçu pour la taille et le poids corrects de l'utilisateur.

pint8

9) Attention aux coups de soleil et aux insolations !

Quelques heures sous un soleil de plomb peuvent êtres dangereux. Un coup de soleil, une insolation ou encore un coup de chaleur peuvent survenir à la suite d'une déshydratation et d'un fort rayonnement solaire. Par conséquent, vous devez toujours vous assurer d'avoir suffisamment de boissons. Évitez l'alcool et le café, car ces deux boissons vous déshydrateront aussi.

Surveillez les symptômes tels que les étourdissements, les maux de tête, les nausées, les vomissements, les bourdonnements d'oreilles, la somnolence, l'agitation, la fatigue, une fréquence cardiaque élevée et les douleurs dans le cou. Un gros coup de soleil peut représenter également un danger dans l'eau. Si vous remarquez ces symptômes chez vous ou chez une autre personne, asseyez-vous immédiatement à l'ombre, enlevez tous les vêtements inutiles, assurez-vous un apport élevé en eau et refroidissez votre corps avec une douche ou un linge humide. Cependant, si vous éprouvez des symptômes plus inquiétants tels qu'une perte de conscience ou un coup de soleil très grave, vous devriez consulter un médecin. 

10) Attention aux créatures dangereuses dans l'eau !

Les requins, les méduses venimeuses ou les raies pastenagues sont plutôt rares dans nos eaux. Mais si vous partez à l'étranger, vous n'êtes pas à l'abri de rencontrer l'un ou l'autre et il est donc important de savoir comment se comporter en leur compagnie.

Ne touchez en aucun cas les méduses qu'elles soient dans l'eau ou sur la plage. Même les méduses mortes peuvent être dangereuses, alors ne laissez pas vos enfants jouer avec des méduses échouées sur le sable.

Si quelque chose vous a mordu pendant que vous nagiez, faites-le savoir immédiatement au sauveteur, car il sait quel traitement est approprié pour quelle blessure. Lorsque vous courez sur les rochers, faites attention aux crustacés ou aux crabes qui peuvent vous pincer. Au fait : uriner sur la plaie ne sert à rien.

11) Nagez parallèlement à la plage en cas de courant d'arrachement !

Les courants d'arrachement extrêmement dangereux, surtout pour les nageurs inexpérimentés. Ils se produisent souvent près des bancs de sable, des embarcadères ou des jetées et sont présents sur n'importe quelle plage où les vagues se brisent. Les nageurs inexpérimentés paniquent souvent rapidement et essaient de nager vers la plage de toutes leurs forces. Ils consomment trop de leur précieuse énergie sans succès.

C'est pourquoi il est important de rester calme et de nager parallèlement à la plage jusqu'à ce que le courant soit réduit. Puis dirigez-vous en diagonale vers la plage. Si vous n'arrivez pas jusqu'à la plage, essayez d'attirer l'attention sur vous afin qu'un sauveteur ou un autre nageur puisse vous entendre ou vous voir et envoyer de l'aide.

12) Les orages sont très dangereux

Pendant les tempêtes, il arrive souvent que les sauveteurs doivent d'abord persuader les gens de sortir de l'eau. Certains sous-estiment les dangers et ne comprennent pas l'excitation. Le danger est évident : la foudre. Emmèneriez-vous votre sèche-cheveux dans la baignoire avec vous ? Vous devriez donc sortir rapidement de l'eau lors d'un orage qui approche et attendre au moins 30 minutes après le dernier orage avant d'aller vous baigner.

Flash 4

13) Marcher pieds nus est une mauvaise idée

Courir pieds nus dans la piscine est non seulement dangereux parce qu'on peut glisser, mais aussi parce que vous pouvez rapidement attraper une mycose des pieds. Vous devriez donc toujours porter des claquettes, surtout dans les douches ou les vestiaires.

Mais même sur la plage, il peut être dangereux de courir pieds nus, car le sable peut être chaud et, dans le pire des cas, causer des brûlures.

14) Sachez ce que signifient les drapeaux sur la plage !

Sur les plages, il y a des drapeaux de différentes couleurs, qui indiquent les dangers dans l'eau. Avant de nager, assurez-vous de savoir ce que signifient les drapeaux. Si vous n'êtes pas sûr, vous pouvez demander au maître-nageur (dans un moment de tranquillité). Il se fera un plaisir de vous l'expliquer.

En général, les drapeaux rouges représentent des vagues et des courants forts. Il faut donc être très prudent. Sur certaines plages, un drapeau rouge signifie également que la plage est fermée et que la baignade est interdite.

Les drapeaux jaunes signifient souvent qu'il faut faire attention dans l'eau, car les courants et les vagues peuvent être forts. Cependant, la baignade est encore relativement sûre. Mais restez à portée de vue des sauveteurs.

Les drapeaux verts signifient généralement qu'il y a de bonnes conditions pour nager et que la mer est calme. Bien sûr, vous devez quand même faire attention, car les conditions peuvent changer rapidement. Les drapeaux bleus ou violets signifient souvent qu'il y a un danger dans l'eau. Par exemple, des méduses venimeuses ou des requins aperçus dans la zone de baignade ou près de la plage.

15) Il est interdit de creuser des trous profonds dans le sable

Sur certaines plages, il est interdit de creuser de grands trous profonds dans le sable. Et pour cause, il y a déjà eu plusieurs accidents dans lesquels des enfants et des adultes se sont étouffés dans ces trous après que les parois latérales ont cédé.

Outer Banks

N'oubliez pas que toutes les mers et tous les lacs ne sont pas propices à la baignade. Les conditions et les règles varient d'un endroit à l'autre et vous devez les connaître et adapter votre comportement en conséquence avant de mettre les pieds dans l'eau. En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil ou de l'aide au maître nageur. Plus rien ne s'oppose désormais à une journée tranquille et détendue dans l'eau. 

Commentaires

Également féroce