Une tendance qui n'est pas sans danger. Pourquoi est-il dangereux de manger le placenta ?

L'idée que l'on puisse manger le placenta après la naissance n'est pas nouvelle. Dans la médecine traditionnelle chinoise, les capsules faites de placenta moulu sont disponibles depuis longtemps. Mais ce n'est qu'au cours des 10-20 dernières années qu'une véritable mode autour des des recettes à base de placenta s'est développé dans les pays occidentaux, en particulier aux États-Unis. Un des arguments des adeptes de la placentophagie est que tous les autres mammifères mangent également leur placenta. Ils attribuent également des vertus particulières au placenta qui seraient importantes pour la santé de la mère ainsi que celle de l'enfant, même après la naissance.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von LIZZIE BOLLIGER | Doula (@fiercelizzie) am

Comment préparer le placenta ?

Les femmes qui veulent manger leur placenta le préparent selon une recette (par exemple, en smoothie, frit avec des légumes ou en lasagnes). D'autres, qui ne veulent pas manger le placenta directement, peuvent commander dans certaines pharmacies des kits pendant la grossesse. Immédiatement après la naissance, elles doivent retirer un morceau du placenta et l'envoyer pour que les pharmaciens puissent en faire des granulés ou des pommades.

ground placenta

Pourquoi manger le placenta ?

Derrière la consommation du placenta se cache le souhait ou la croyance de certaines mères qu'elles pourraient ainsi absorber des nutriments importants (par exemple le fer) du placenta, ce qui leur redonnerait un coup de boost après un accouchement épuisant. Les gélules placentaires auraient des effets encore plus importants car elles peuvent être utilisées pendant plusieurs années. Elles sont également censées vous remettre en forme, lutter contre les insomnies, soutenir la production de lait, aider à lutter contre la dépression post-partum et stabiliser l'équilibre hormonal. Après la période post-partum et l'allaitement, elles peuvent continuer à être utilisées contre les rhinites et les douleurs mineures.

placenta pills

Quels sont les effets réels ?

Manger son placenta est controversé par la science. Il n'existe que très peu d'études sur le sujet. L'une de ces études a montré qu'il n'y avait aucune différence de bien-être ou de performance entre le groupe qui a reçu des gélules placentaires et le groupe témoin qui n'a reçu qu'un placebo (médicament fictif).

On pourrait penser qu'il n'y a rien de mal à manger son placenta, même si l'effet n'est pas vraiment démontrable. Ce point de vue semble également être soutenu par les nombreuses recommandations et les rapports d'expériences positives de mères que l'on peut trouver sur Internet. Mais il y a un hic, comme vous allez le voir.

Pourquoi est-ce dangereux de manger son placenta ?

La concentration de nutriments dans le placenta est relativement faible. Il est donc probable que les effets positifs rapportés par les mères sont en grande partie dus à l'effet placebo.

Un argument contre sa consommation : le placenta sert non seulement à nourrir le nouveau-né, mais aussi à le protéger. Pendant la grossesse, des métaux lourds et des agents pathogènes se déposent dans le placenta. Il n'y a néanmoins aucune preuve que des mères aient connu des problèmes de santé en mangeant leur placenta (ce qui est également dû à un manque d'études sur le sujet). Cependant, il y a eu un cas de nouveau-né infecté par des streptocoques B dans le lait maternel et qui étaient contenus dans les gélules placentaires de la mère. Comme le système immunitaire des nouveau-nés n'est pas encore bien développé, cela peut donc être très dangereux s'il entre en contact avec ces substances via le lait maternel.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Hello Baby Antenatal Classes (@hellobaby_antenatal) am

En bref

Tout ce qui est "naturel" n'est pas forcément sain. Si d'autres mammifères ont l'instinct de manger leur placenta, c'est probablement moins pour reconstituer leurs réserves d'énergie que pour fournir un autre type de protection, car ils empêchent ainsi leurs prédateurs d'être attirés par l'odeur du sang.

Mais au lieu de le manger, vous pouvez honorer votre placenta d'une autre manière en l'enterrant et en y plantant un arbre de vie ou en créant une œuvre d'art sur le placenta. Si vous voulez absolument essayer les gélules placentaires malgré les risques, vous ne devez les prendre qu'après l'allaitement afin de ne pas mettre votre bébé en danger.

Pin1

Vous trouverez ici d'autres articles intéressants sur le thème "Grossesse et naissance" :

Images de couverture : ©Instagram/fiercelizzie ©Flickr/Dan Ox

Source:

eltern,

focus,

Images de couverture : ©Instagram/fiercelizzie ©Flickr/Dan Ox

Commentaires

Également féroce