6 astuces pour nettoyer les joints de carrelage avec des remèdes maison

Les carreaux s'avèrent extrêmement pratiques, notamment dans les pièces humides. Les joints, en revanche, sont particulièrement sensibles à la saleté et aux moisissures. Les décolorations sombres et inesthétiques ne gâchent pas seulement l'impression générale de la pièce, elles sont également peu hygiéniques.

Pour ces raisons, les joints doivent être nettoyés régulièrement et, surtout, soigneusement. Une tâche qui n'est pas forcément amusante et qui est aussi extrêmement chronophage.

Il ne faut pas désespérer ! Grâce aux 6 conseils suivants, vous obtiendrez le succès escompté en matière de nettoyage des joints en peu de temps.

1. Choisir les bons accessoires

Il n'y a guère de meilleur outil pour nettoyer les joints de carrelage qu'une vieille brosse à dents. Ses poils fins sont particulièrement adaptés au brossage des surfaces rugueuses. Vous pouvez éliminer les saletés tenaces en douceur et en profondeur. Autre avantage : avec une brosse à dents, vous pouvez atteindre les coins les plus inaccessibles de la salle de bains.

Si nécessaire, vous pouvez également utiliser une brosse à dents électrique ou une brosse spéciale pour joints. Vous pouvez vous procurer celle-ci dans un magasin de bricolage, par exemple.

2. Trouver le bon produit de nettoyage

De nombreuses personnes ont tendance à se tourner vers des nettoyants chimiques et agressifs au premier signe de moisissure. C'est une erreur grossière, car les remèdes ménagers éprouvés sont les mieux adaptés au nettoyage des joints de carrelage. Ils ne mettent en danger ni l'environnement ni la santé et prouvent que les joints peuvent être nettoyés à nouveau sans produits chimiques.

  • Bicarbonate de soude : un remède maison peu coûteux qui agit efficacement contre les taches. Mélangez-le avec de l'eau dans un rapport de 3 pour 1, appliquez la pâte sur les carreaux à l'aide d'un pinceau et faites-la pénétrer. Laissez agir la pâte pendant une heure, puis rincez à l'eau. Vous pouvez également utiliser de la levure chimique si vous n'avez pas de bicarbonate.
 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von J9;) (@mycontainedlife)

  • Carbonate de sodium : en mélangeant du carbonate de sodium avec de l'eau avec un rapport de 3 pour 1, on obtient une solution alcaline qui est excellente pour éliminer la saleté et la moisissure. Faites pénétrer la solution dans les joints à l'aide d'une brosse et rincez à l'eau chaude après 30 minutes.

©Getty Images

  • Carbonate de calcium : ce remède maison est véritablement magique et peut être utilisé comme le bicarbonate de soude.
  • Chaux de Vienne : vous pouvez également utiliser la chaux de Vienne contre les taches. Mélangez trois volumes de chaux avec un volume d'eau et appliquez la pâte sur les joints. Après une heure, vous pouvez essuyer le résidu avec un chiffon humide.

3. Quels sont les produits de nettoyage à éviter ?

Afin de ne pas endommager les joints, vous devez vous abstenir d'utiliser l'acide acétique et l'acide citrique dans ce cas. Les joints des carreaux sont attaqués par l'acide et deviennent poreux avec le temps. L'utilisation répétée du lait de récurage peut également rendre le matériau du joint rugueux et l'endommager.

4. Utiliser un nettoyeur à vapeur

Les nettoyeurs à vapeur nettoient les joints de carrelage en profondeur, sans frotter ni utiliser de produits chimiques. La vapeur chaude de 150 à 300 °C pénètre profondément dans les interstices et peut ainsi éliminer les saletés les plus tenaces. En même temps, les bactéries et les champignons sont tués. Lors du nettoyage des joints, il est préférable d'utiliser une buse à jet ponctuel afin de pouvoir atteindre sans problème les zones critiques.

5. Produits spécifiques

Si vous n'avez pas réussi à obtenir le résultat souhaité avec les remèdes maison classiques, les agents de nettoyage chimiques sont généralement la seule solution. Dans ce cas, achetez soit un nettoyant spécial pour les joints, soit un produit anti-moisissures.

Veillez à n'utiliser ces agents qu'en cas d'extrême urgence, car ils peuvent être très nocifs pour l'environnement et pour votre santé. Le matériau des joints souffrira également des produits de nettoyage chimiques s'ils sont utilisés régulièrement. Lorsque vous utilisez des produits de nettoyage chimiques, portez toujours des vêtements de protection et prenez des précautions particulières.

6. Mesures préventives

Pour faciliter à l'avenir le nettoyage fastidieux des joints, vous devez tenir compte de quelques éléments importants :

  • Bien aérer : aérez régulièrement pour contrer la formation de moisissures et éviter une humidité excessive.
  • VMC : vous pouvez également mettre en marche la VMC pour éliminer l'humidité après la douche ou le bain et améliorer ainsi le climat intérieur.
  • Rincer et sécher : rincez les carreaux des murs et du sol de la douche ou de la salle de bains à l'eau claire après chaque douche pour éviter que la poussière et les particules de peau ne se déposent. Enlevez ensuite l'eau des carreaux avec une raclette et séchez-les avec une serviette ou un chiffon en microfibre si possible.
  • Réagir rapidement : dès que vous découvrez les premières traces de calcaire et de moisissure, vous devez agir. Plus les dépôts restent longtemps, plus il sera difficile de les éliminer.

©MediaPartisans

Le nettoyage des joints n'est pas nécessairement l'une des tâches ménagères les plus populaires, mais il est indispensable pour obtenir une salle de bains étincelante de propreté. Et avec ces astuces, ce sera plus facile pour vous à l'avenir !

Vous trouverez ici d'autres conseils pour votre prochaine journée de nettoyage de la salle de bains :

Sources : haus, duschenprofis

Image de couverture : ©Pinterest/bobvila.com

Commentaires

Également féroce