Pourquoi on se ronge les ongles et qu'est-ce que cela révèle sur nous ?

Selon les experts, environ 30 % des enfants et des adolescents et 10 % des adultes se rongent les ongles, le plus souvent inconsciemment. Souvent, beaucoup de gens pensent que se ronger les ongles est une habitude nerveuse, mais la cause de ce geste n'est pas toujours la nervosité ou l'anxiété. 

Environ une personne sur vingt souffre de ce que l'on appelle des troubles du comportement répétitifs centrés sur le corps, parmi lesquels figure le fait de se ronger les ongles. Il n'est pas rare que les personnes concernées aillent jusqu'à dégrader leur apparence et s'infliger des douleurs.

©Mediapartisans

Ces troubles sont apparentés aux tics et, de façon un peu plus lointaine, même aux TOC. Le comportement répétitif est extrêmement difficile à arrêter. Pourtant, de nombreuses personnes continuent de penser qu'elles ont simplement une habitude nerveuse et qu'elles n'ont pas assez de volonté pour la surmonter.

Voici 5 facteurs qui font que vous vous rongez les ongles :

1. Perfectionnisme

Selon une étude, les personnes qui se rongent les ongles de manière compulsive sont souvent des perfectionnistes qui tentent d'évacuer l'ennui, l'irritation et l'insatisfaction. Les chercheurs ont d'abord interrogé 48 participants, dont la moitié souffrait d'un trouble centré sur le corps, sur leur comportement organisationnel et leur capacité à réguler leurs émotions. Les personnes souffrant de troubles répétitifs ont été classées comme perfectionnistes en matière d'organisation, ayant tendance à établir trop de calendriers, à se surmener et à se frustrer rapidement sans un niveau d'activité élevé.

2. Concentration

De nombreuses personnes ont tendance à se ronger les ongles dans des moments de concentration intense, lorsqu'elles tentent de résoudre un problème.

©Pixabay/SnapwireSnaps

3. Impatience

L'impatience, mais aussi l'ennui et la frustration, peuvent pousser à se ronger les ongles.

looking at nails

4. Insatisfaction

Se ronger les ongles peut être une habitude qui vous permet de vous sentir mieux temporairement alors que vous êtes en réalité malheureux. Les personnes qui se rongent les ongles sont souvent très déterminées et ont des attentes élevées envers elles-mêmes. Si elles n'atteignent pas leurs objectifs, elles sont souvent déçues et frustrées. Les chercheurs affirment que se ronger les ongles est une forme d'agression contre soi-même et une expression de la haine de soi.

©Pixabay/SharonMcCutcheon

5. Problèmes psychologiques

Il existe un niveau relativement élevé de diverses anomalies mentales chez les rongeurs d'ongles. Certains chercheurs ont conclu que le fait de se ronger les ongles est dû à ces troubles. Le célèbre psychanalyste Sigmund Freud pensait que le fait de se ronger les ongles était dû à un développement psychologique perturbé, qu'il appelait le stade oral du développement psychosexuel.

©Pixabay/1388843

Le fait de se ronger les ongles peut être considéré comme un TOC, mais il peut avoir des causes très diverses. Ce qui commence souvent par une action impulsive dans une certaine situation, se transforme dans d'innombrables cas en une habitude durable dont il est difficile de se défaire. Si les personnes concernées souffrent beaucoup de leur habitude ou l'utilisent comme un exutoire, elles doivent absolument envisager de consulter un psychologue pour s'en sortir.

Plus d'articles sur le fait de se ronger les ongles :

Source : brightside

Image de couverture : ©Media Partisans

Commentaires

Également féroce