Un appel à l'aide discret : signal de main pour dénoncer des violences conjugales

Depuis un peu plus d'un an maintenant, l'humanité est aux prises avec le Covid-19. Cette période difficile a entrainé de nombreux problèmes, autant émotionnels que financiers et psychologiques. Certains problèmes qui existaient déjà avant la pandémie se sont même aggravés depuis. Cela inclut en l'occurrence les violences conjugales.

Un simple signal de la main devrait maintenant être mis en place pour lancer un appel à l'aide en toute discrétion pour les victimes de violences conjugales.

L'organisation "Women's Funding Network" a directement reconnu l'augmentation de l'incidence des violences domestiques l'année dernière et a lancé, en partenariat avec la Canadian Women's Foundation, la campagne internationale Signal for Help (signal d'aide) en avril 2020.

La pandémie et les mesures de confinement ont enfermé les victimes de violences chez elles aux côtés des auteurs les empêchant de fuir le foyer. 

De nombreuses victimes ont peur de demander de l'aide à d'autres personnes, ou ne savent tout simplement pas comment s'y prendre. Le Women's Funding Network, qui œuvre pour l'égalité et la justice, a mis au point un moyen pour les victimes d'appeler discrètement à l'aide.

Il s'agit d'un geste simple qui ne nécessite qu'une seule main. Toute personne qui se sent menacée peut utiliser le signal de la main pour alerter qu'elle est en danger. 

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Ianne Irma Larcher (@ianne_larcher)

Le signal de la main est simple et facile à reconnaître.

  1. Tournez votre paume vers la caméra et repliez votre pouce vers l'intérieur.
  2. Couvrez votre pouce avec les autres doigts.

 

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Luigi Augussori (@augussori)

Ce signal, plus discret qu'un mot par exemple, permet à l'autre personne de savoir directement que vous êtes en détresse sans que vous ayez à faire un bruit ou un mouvement perceptible. Vous pouvez utiliser ce geste lors d'une conversation en face à face ou pendant un appel vidéo, par exemple.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Canadian Women's Foundation (@canadianwomensfoundation)

Ceux qui connaissent le signal de la main sauront immédiatement ce qu'il faut faire à ce moment-là. Il est donc très important qu'un nombre encore plus grand de personnes prennent conscience de la campagne d'aide aux victimes.

Instagram/canadianwomensfoundation

L'autre personne peut soit intervenir elle-même, soit signaler l'incident aux autorités compétentes. Comme le montre cette vidéo, qui compte plus de 8 millions de vues sur Twitter, même les facteurs et les voisins peuvent aider les personnes concernées.

Quelle est la meilleure façon de réagir lorsque vous voyez le signe de la main ?

Agissez rapidement, mais de manière réfléchie. Elizabeth Barajas-Román, présidente du Women's Funding Network, affirme qu'à ce moment-là, il faut d'abord poser des questions rhétoriques simples pour que la situation reste aussi discrète que possible. L'objectif est de ne pas alerter l'auteur des faits et de garder la victime en sécurité. Organisez une réunion en privé en temps utile pour discuter calmement de la situation et des solutions possibles.

Les personnes qui n'ont aucun moyen de réagir directement à la situation et qui craignent plutôt qu'une personne soit en danger immédiat doivent contacter les autorités ou les services d'urgence locaux.

On espère que grâce aux réseaux sociaux et au hashtag #signalforhelp, le signe de la main devienne une reconnaissance internationale afin de protéger encore plus de personnes contre les violences conjugales. Les personnes souffrant de violence domestique ou d'abus doivent également savoir qu'il est possible d'obtenir une aide discrète. 

Les victimes peuvent contacter le numéro d'urgence : 3919. Ou accéder au chat en ligne pour communiquer discrètement avec les autorités sur ce site https://www.service-public.fr/cmi. Vous n'êtes pas seul.es, nous vous croyons et ferons tout ce qui est en notre possible pour vous aider.

Pour plus de conseils sur la façon de s'échapper de situations dangereuses, consultez ces articles :

Source : boredpanda

Images de couverture : ©Instagram/augussori ©Instagram/ianne_larcher

Commentaires

Également féroce