5 raisons pour lesquelles l’éducation d’aujourd’hui est un échec

Dans la rue, un petit garçon de 3 ans se jette par terre et crie de toutes ses forces. La maman, le vélo à la main, lui demande de se relever. Le garçon continue de crier. Les gens autour le fixent. Les personnes dans les maisons alentour ferment leurs fenêtres. Entretemps, la maman s'accroupit et relève son fils. Le garçon continue de crier. Il est devenu rouge comme une tomate. Le bureau de tabac au coin de la rue ferme sa porte tellement ses cris sont stridents. La mère est impuissante. 

flickr/Mindaugas Danys

L'éducation des enfants est un éternel sujet de débats. Déjà à l'Antiquité, on disait que les enfants "d'aujourd'hui" était moins bien élevés que leurs ainés ! Néanmoins, l'éducation moderne engendre certains effets indésirables - pas forcément sur les enfants ou les parents d'ailleurs. C'est du moins ce que prétend Emma Jenner. 

Emma Jenner est spécialiste de l'éducation et connue pour participer à la version étasunienne de l'émission "Super Nanny". Dans son livre "Keep Calm and Parent On" (en français : "Restez calme et continuez d'éduquer"), elle liste 5 raisons pour lesquelles l'éducation actuelle est en crise : 

1) Nous ne vivons plus dans des "communautés locales" 

Il suffit de regarder de vieux films avec des enfants : ils se faisaient tirer par les oreilles par la femme de ménage, gronder par le chauffeur de bus, et confisquer leur ballon par le concierge. Heureusement, ce temps-là est révolu. D'un autre côté, nous ne vivons plus dans des "sociétés d'adultes", dans lesquelles chacun avait la même vision des choses concernant l'éducation. Personne n'ose plus faire de remarque lorsqu'un enfant se comporte mal. Au contraire : certains parents deviennent violents avec les professeurs lorsque ceux-ci punissent leurs enfants ! D'un autre côté, les parents sont bien seuls face à l'éducation. Quand l'enfant fait une crise à la caisse du supermarché, ils sont déstabilisés. Parce qu'au lieu de recevoir un soutien de la part des autres personnes, ils ne reçoivent que des regards réprobateurs. 

twitter/APM

2) On se déresponsabilise

Les enfants font des erreurs et nous dérangent de temps en temps. Ça fait partie du jeu. Ils ne sont pas parfaits, et ne doivent pas l'être. Mais voilà ce que relève Jenner : les parents sont de plus en plus nombreux à ne pas réagir au mauvais comportement de leurs enfants, même si eux-même en souffrent. Les gens pensent que "c'est comme ça". Avec cet argument, on se dédouane de l'éducation des enfants. Selon Jenner, les enfants sont capables d'apprendre et de comprendre, bien plus que ce que pensent les parents. Les bonnes manières et la politesse font partie des valeurs à apprendre à un enfant. 

twitter/cmbenvenuto

3) On a des solutions à tout 

Les parents sont armés pour neutraliser chaque braillement : si le petit à faim, on lui donne directement à manger. Dans la voiture, on écoute des chansons pour enfants pendant des heures, et dès que les enfants commencent à se bagarrer au restaurant, on les calme en les mettant devant une vidéo sur la tablette. Dans certaines situations, ces réactions-là peuvent être nécessaires. Mais comme l'explique Emma Jenner, si nous habituons nos enfants à des solutions clé en main dès le moindre petit soucis, ils n'apprendront jamais la patience. Comme c'est le cas, par exemple, en rendant le port de casques obligatoire pour certaines activités à l'école maternelle, on veut absolument éviter de mauvaises expériences à nos enfants. L'enfant n'apprend donc pas non plus à vivre des moments désagréables et à apprendre de ses erreurs. 

flickr/Steve Paine

4) On a peur de dire non

Aujourd'hui, les enfants aussi sont décisionnaires. Leur avis est pris en compte. Grâce à cela, ils peuvent devenir des êtres responsables et conscients, qui savent prendre les bonnes décisions. Cela est important dans un monde où l'ordre autoritaire a de moins en moins sa place. Dans le même temps, le quotidien des enfants est réglé comme du papier à musique : à l'école toute la journée, puis l'aide au devoirs, le sport, l'école de musique. Beaucoup de parents craignent (à raison) que leur enfance souffre de cette organisation militaire. Ils ont donc mauvaise conscience. Cela a pour conséquence que les parents cèdent de nombreuses choses à leurs petites monstres. Chacun de leur souhaite est immédiatement réalisé, comme s'ils restaient des nourrissons pour toujours. Mais cela ne fait qu'augmenter les exigences des enfants et le surmenage des parents. 

twitter/kylegriffin1

5) On néglige nos propres besoins

Emma Jenner comprends que les enfants soient au centre de la famille car la société a évolué dans ce sens. Mais elle remarque souvent que certains parents exagèrent et mettent même en danger leur vie de couple. Ils oublient souvent de prendre du temps pour eux. Les enfants peuvent très bien comprendre que leurs parents ont leurs désirs propres. Et si ils voient leurs parents prendre du temps pour eux, ils feront sûrement de même si ils deviennent parents à leur tour. 

flickr/Ryan and Sarah Deeds

Bien sûr, les avis sont partagés concernant l'éducation des enfants. Il est évident que les conseils de cette "Super Nanny" ne font pas forcément des miracles. Il ne faut pas oublier que chaque famille et chaque enfant est différent. Les parents font de leur mieux, et c'est irrespectueux de les critiquer alors qu'on a qu'un regard extérieur. Mais Emma Jenner a quand même le mérite de mettre en lumière certains points problématiques dans l'éducation d'aujourd'hui. Partagez, vous aussi, vos avis sur le sujet sur Facebook ! 

Commentaires

Également féroce