3 médicaments qu’il ne faut surtout pas mélanger avec du curcuma

Le curcuma est devenu très populaire ces dernières années. On entend toujours plus parler des bienfaits sur la santé et des effets positifs de cette racine du sud de l'Asie. Mélangé au café, dans le curry ou les smoothies, le curcuma en poudre ou frais serait un véritable must pour le corps. Or, cette affirmation est mise à mal par des études qui montrent que le curcuma peut avoir des effets néfastes sur la santé de certaines personnes.

 

Ein Beitrag geteilt von Harley (@mataharley) am

En effet, en interaction avec des médicaments, le curcuma pourrait être dangereux, selon ces études. Regardez :

Que contient principalement le curcuma ?

Le curcuma fait partie de ces plantes possédant des propriétés anti-inflammatoires, comme le gingembre. Cela est dû à la curcumine, qui est aussi responsable de la couleur du curcuma. Cette espèce de racine s'utilise notamment comme remède médicinal dans la cuisine ayurvédique pour traiter, entre autres, l'hypertension, les problèmes gastriques et les rhumes.

Spice Tour - Tumeric

Pourquoi peut-il être dangereux ?

Certains médecins allopathiques ou alternatifs conseillent aux patients d'utiliser du curcuma pour atténuer les effets secondaires de certains médicaments. Or, cette habitude peut-être fatale aux patients prenant d'autres ingrédients actifs en plus de la curcumine étant donné que cette dernière peut augmenter les effets des médicaments et ainsi provoquer comme une overdose. Voici la liste des maladies et médicaments nécessitant une attention particulière :

1. Problèmes cardiovasculaires

Si votre médecin vous prescrit des anticoagulants pour traiter une maladie cardiovasculaire, soyez prudent, car le curcuma dilue le sang et peut, par conséquent, engendrer une grosse perte de sang lors d'une coupure ou blessure. Parmi les médicaments qui diluent le sang, on retrouve l'Asprine, le Clopidogrel et le Coumaphène.

2. Le syndrome de l'intestin irritable

pin1

Les personnes prenant des médicaments contre les brûlures d'estomac doivent également éviter le curcuma. La racine stimule la production de racine et de fluides gastriques. Par conséquent, elle peut annuler les effets des médicaments. En plus des flatulences et des nausées, l'excès d'acidité dans l'estomac peut endommager l'oesophage. Donc les ingrédients actifs tels que la ranitidine et l'oméprazole ne doivent pas être combinés au curcuma.

3. Le diabète

Blurred vision!

Les diabétiques doivent à tout prix éviter cette espèce, car la curcumine peut augmenter les effets de leurs médicaments et donc provoquer une hypoglycémie. Une vision floue et l'anxiété sont les symptômes d'une pression artérielle basse. Il est donc nécessaire de consulter un médecin avant de consommer du curcuma en cas de diabète. 

Attention : allergies

Virus effects

Le curcuma peut également provoquer des allergies avec des manifestations cutanées, respiratoires ou dans le pire des cas, un choc anaphylactique.

Qui aurait pu penser qu'un ingrédient dit "sain" puisse avoir des effets négatifs sur le corps ? Lorsque vous goûtez du curcuma pour la première fois, ne prenez qu'une toute petite quantité et si vous suivez un traitement, demandez conseil à votre médecin avant toute chose pour savoir s'il existe des interactions.

Commentaires

Également féroce