8 raisons d’arrêter de manger du thon

Nombreuses sont les personnes qui considèrent le poisson comme un choix sain pour les repas : quoi de mieux qu'un somptueux filet de saumon frais ou d'une délicieuse truite ? Or, lorsque l'on pense au thon, la plupart des personnes pensent aux boîtes de conserve et ce qu'elles ne savent pas, c'est que cette variété de thon peut être très mauvaise pour la santé.

ooddysmile stocker/ shutterstock

Voici huit raisons qui vont vous faire réfléchir à deux fois avant de manger du thon en boîte à l'avenir...

1. Forte teneur en sodium

Le thon en boîte est très populaire chez les athlètes à cause de sa forte teneur en protéines qui sont très bonnes pour les muscles. Néanmoins, une seule boîte de thon peut contenir jusqu'à 600 mg de sodium ce qui peut engendrer de la tension artérielle et même provoquer des AVC.

2. Absorption de métaux lourds

Les thons sont des prédateurs, ce qui veut dire qu'ils chassent des petits poissons et finissent par consommer énormément de métaux lourds tels que le mercure (accumulé tout au long de la chaîne alimentaire). Lorsque les humains mangent du thon, ils ingèrent donc ces métaux. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, même une infime quantité de mercure peut endommager le système digestif, les reins, la peau, le système nerveux et le système immunitaire. Une trop grosse quantité de mercure augmente également les risques de crise cardiaque de 70 % et endommage le cerveau, provoquant ainsi des problèmes de concentration et autres troubles cognitifs. Bien que dans la plupart des cas, la concentration de mercure dans le poisson soit bien trop faible pour avoir des effets négatifs, il existe des exceptions.

3. Pratiques de pêche horribles

JALX12TFX01-5319

Les thons se retrouvent pris au piège dans d'immenses filets. Ils sont tellement nombreux à l'intérieur que certains meurent dans d'atroces souffrances, de plus ils se retrouvent écrasés les uns contre les autres lorsque les filets remontent à la surface. Les poissons arrivant encore en vie sur le bateau sont frappés pour éviter qu'ils bougent puis jetés dans des compartiments de congélation. Les plus petits poissons qui ne se démènent pas sont directement jetés dans les fameux compartiments où ils agonisent pendant un moment avant de mourir étouffés.

4. Pisciculture de masse

La demande de poisson est en constante augmentation à travers le monde tandis que la population marine décroit. C'est pour cette raison que l'élevage de masse s'est développé. Dans ces élevages, les bassins sont surpeuplés, les poissons gavés, tués puis vendus.

5. Produits chimiques dangereux

Pixabay

Les océans et mers de la planète sont extrêmement pollués et pleins de produits chimiques toxiques que les poissons ingèrent sans même le savoir. Ces produits chimiques incluent le polychlorobiphényle (PCB) et les dioxines qui sont des substances cancérigènes. De nos jours, on les trouve dans les tissus adipeux de nombreuses espèces de poissons.

6. Risque d'intoxication alimentaire

Manger du poisson peut être dangereux. Selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis, 75 % des cas d'intoxication alimentaire à travers le monde sont provoqués par la consommation de fruits de mer. Il faut garder à l'esprit que la fraîcheur des produits ainsi que la préparation y sont pour beaucoup dans ces chiffres.

7. La pêche au thon tue les dauphins

Les thons ne sont pas les seules créatures qui sont prises dans les filets : les dauphins, les requins et autres animaux marins finissent également par mourir dans d'atroces souffrances à cause de la pêche aux thons.

8. Pollution des océans

Pixabay

L'industrie de la pêche est en partie responsable de la pollution des océans. Les filets, les poulies et autres accessoires sur les bateaux de pêche faits de plastique et de métaux finissent dans les fonds marins. Cette pollution est mortelle pour la vie marine, surtout pour les oiseaux qui confondent souvent les déchets plastiques avec de la nourriture et finissent par être pris au piège ou par mourir étouffés. 

Comme vous pouvez le voir, la pêche et la consommation de thon ne sont pas si inoffensifs que vous le pensiez et font en fait partie d'un problème plus gros. Les morts horribles que connaissent ces poissons et les risques sanitaires qu'implique la consommation de thon concernent également de nombreuses autres espèces de poissons. Nombreuses sont les personnes consommant du poisson qui clament avoir besoin des bienfaits de ces animaux (les acides gras omega-3), mais il est possible de les acquérir autrement comme via les graines de lin, les graines de chia, l'huile de colza et l'huile de noix, toutes riches en nutriments très importants.

Mais si vous tenez tout de même à vous délecter d'un peu de poisson de temps en temps, faites en sorte qu'il provienne de sources durables. L'environnement et votre corps vous en seront reconnaissants !

Source:

labioguiapetavebu

Commentaires

Également féroce