Comment reconnaître les piqûres d'insectes grâce aux boutons et aux symptômes

Il fait chaud, il fait beau, les oiseaux chantent et les arbres sont en fleurs. Du coup, les insectes pointent aussi le bout de leur nez ! 

Ne rêvez pas, vous aurez forcément droit à une piqûre de quelque chose cet été ! Et pour savoir de quel insecte il s'agit, voici un article utile. Découvrez les réactions engendrées par les piqûres des différents insectes.

 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Alessia Rufino (@alessia_rufino) am

Sachez qu'avec les risques d'allergies chez certaines personnes, il est nécessaire de traiter les piqûres correctement. Dans la liste suivante, vous découvrirez les risques liés aux piqûres d'insectes les plus courantes et à quel moment il est nécessaire d'aller consulter un médecin.

1. Les tiques

 

Ein Beitrag geteilt von Belayamei (@belayamei) am

On reconnait souvent une piqûre de tique à la tache rouge autour de la zone affectée (érythème cutané). Les tiques mordent leurs victimes et leur sucent le sang jusqu'à ce qu'elles soient arrachées ou qu'elles tombent seules.

Ce parasite est extrêmement dangereux, car il peut transmettre 5 maladies en une seule piqûre, dont la maladie de Lyme et les pathogènes responsables de la méningite. Une fois la tique retirée en faisant bien attention de ne laisser aucune partie de l'insecte dans la peau, il faut surveiller l'évolution de la piqûre et se rendre immédiatement chez un médecin si l'érythème cutané apparait.

Sachez néanmoins que l'érythème en question ne se manifeste que chez un tiers des personnes mordues. Ainsi, pour éviter que la maladie de Lyme (responsable de douleurs articulaires, de troubles cardiaques et neurologiques et bien d'autres symptômes encore) ne se développe, consultez un médecin après une morsure de tique ou en cas de doute. Si vous avez des maux de tête, des nausées ainsi que des douleurs articulaires, n'attendez plus !

2. Les taons

 

Ein Beitrag geteilt von coachjimmie81 (@dajoka81) am

En règle générale, on identifie les taons une fois qu'il est trop tard... Ils ressemblent beaucoup aux mouches, à la différence qu'ils piquent et sucent le sang de leurs "victimes." Ils piquent généralement plus le bétail que les hommes, mais lorsque c'est le cas, il y a un risque de transmission de la tularémie et de la maladie du charbon. La piqûre de taon entraine des rougeurs autour de la blessure et des démangeaisons. 

3. Les guêpes

Une piqûre de guêpe fait très mal et entraine immédiatement des rougeurs et irritations. Les personnes allergiques doivent immédiatement se rendre aux urgences si elles ne possèdent pas le nécessaire sur elles, car elles risquent le choc anaphylactique. Pour les personnes non allergiques, il faut mettre des glaçons sur la piqûre et attendre que les démangeaisons cessent. 

4. Les punaises

pin1

Les piqûres de punaises ressemblent à celles de moustiques ou de puces. Il est également possible qu'elles entrainent une réaction allergique cutanée. Les punaises laissent généralement plusieurs marques de morsures au même endroit de la peau. Si ces marques apparaissent le matin, il est fort probable que cela soit les punaises, car elles sortent la nuit.

5. Les fourmis

 

Ein Beitrag geteilt von Ryley B (@rab_life_) am

Les piqûres de fourmis sont très désagréables, mais sont généralement inoffensives. Les boutons sont de couleur rosé et provoquent une sensation de brûlure.

6. Les moustiques

Les moustiques piquent souvent là où la peau est la plus fine. Au moment de la piqûre, ces petits vampires injectent leur salive afin de bien diluer le sang, c'est à cause de cela que les zones touchées deviennent ensuite rouges et enflammées.

Les moustiques peuvent être vecteurs de certaines maladies, surtout dans les pays chauds et humides. Il est donc important de se renseigner avant de voyager et de prendre ses dispositions pour éviter au mieux les infections.

7. Les abeilles

Les piqûres d'abeilles sont semblables à celles des guêpes. À la seule différence que les abeilles meurent après avoir piqué... Les personnes allergiques doivent également vite se rendre aux urgences si elles n'ont pas le nécessaire sur elles.

8. Les puces

En règle générale, les puces attaquent leurs "victimes" la nuit et les mordent plusieurs fois. On reconnait les piqûres de puces grâce à leur grand nombre sur la même zone. Ces dernières sont beaucoup plus douloureuses que les piqûres de moustiques. Il est conseillé de faire des analyses sanguines après des piqûres de puces, car ces dernières servent d'hôtes à des parasites tel que le ténia et peuvent également transmettre des maladies infectieuses.

9. Les frelons

Les piqûres de frelons sont similaires à celles des guêpes et des abeilles, mais pourtant moins dangereuses ! Il faut néanmoins prendre les mêmes dispositions, surtout pour les personnes allergiques.

10. Les poux

Vous reconnaissez les morsures de poux à leur proximité les unes aux autres et les démangeaisons qu'elles provoquent. Les poux peuvent dans certains cas transmettre des maladies comme la fièvre des tranchées et la fièvre typhoïde. Il existe des shampoings très efficaces pour s'en débarrasser, n'oubliez pas de bien laver vos draps pour faire en sorte de tous les éradiquer. 

Il ne faut pas prendre les piqûres d'insectes à la légère et savoir comment les identifier afin de pouvoir agir en conséquences. Vous savez désormais quoi faire et à quoi vous vous exposez en cas de piqûres. Sortez couvert et soyez prudent !

Commentaires

Également féroce