Les devoirs conjugaux : des lois à prendre avec des pincettes

On entend sans cesse le terme "devoirs conjugaux". La grande majorité des gens pensent d'abord aux relations sexuelles. Mais est-ce vraiment un devoir ? Et à quelle fréquence ? Quels sont les devoirs conjugaux selon la loi ?


Quelques aperçus passionnants de votre vie et de votre esprit. (Faites défiler l'article vers le bas).

 


Bien que beaucoup pensent que les devoir conjugal est une tradition ancestrale, il existe vraiment. Du coït à l'éducation des enfants en passant par le nettoyage de la maison : le code civil "oblige" les époux à faire beaucoup de choses, mais certains mythes sont complètement absurdes de nos jours.

"Les époux ont des obligations l'un envers l'autre ; ils sont responsables l'un de l'autre". Ces propos sont étoffés par les devoirs et obligations dits conjugaux. Certains sont vraiment surprenants. Voici 8 exemples :

charlene putting chris' ring on his finger

1. Les relations sexuelles : à quelle fréquence ?

Les relations charnelles au sein du mariage sont une question juridique controversée. D'une part, le refus peut constituer une faute et mener à un divorce ou au paiement de dommages et intérêts.

D'autre part, les relations sexuelles doivent être soumises au consentement du conjoint. Le viol sur conjoint est un crime passible de 20 ans de prison. La question de savoir à quelle fréquence il faut avoir des relations sexuelles pour répondre aux obligations conjugales est donc complètement dépassée.

Happy Feet

2. Le droit d'avoir des enfants ?

Aujourd'hui, fonder une famille n'est plus considéré comme l'objectif principal du mariage. Ainsi, aucun conjoint n'a plus le droit que l'autre au choix d'avoir un enfant. Les conjoints sont tenus de respecter les accords mutuels. Par conséquent, toute personne provoquant ou empêchant secrètement une grossesse, va à l'encontre des obligations conjugales. On ne peut imposer un choix de grossesse à une femme ou la priver de ce droit si c'est ce qu'elle veut. Obligations conjugales ou pas, le plus important est de respecter les choix de l'autre et d'agir en conséquence. 

Unwilling

3. L'adultère est-il toléré ?

Les conjoints sont tenus d'être fidèles. Sauf si d'autres dispositions ont été prises. Toutefois, si vous contractez un mariage ouvert, il est préférable de le mettre par écrit.

Non-physical cheat, Red Light district, Amsterdam

4. La séparation de biens, mais devoir d'assistance ?

Le devoir conjugal consiste à pourvoir aux besoins de l'autre. Sur les plans moral et financier. Par conséquent, même si la séparation de biens a été convenue dans un contrat prénuptial, cela n'exclut pas l'obligation de payer une pension alimentaire.

En outre, chaque conjoint a droit à un montant raisonnable d'argent, dont il peut disposer librement, sans avoir à en rendre compte.

Cha-ching!

5. Un conjoint paresseux ?

Selon la loi, les deux conjoints sont également tenus de subvenir aux besoins de la famille et de gérer le ménage. On peut répartir les tâches, cependant, on ne peut pas les éviter complètement. Ainsi, si vous ne ramenez pas d'argent et ne faites rien à la maison, vous violez vos devoirs conjugaux.

Woman's work is never done

6. Mariés, mais vivant dans deux foyers différents ?

Les mariés doivent vivre sous le même toit, selon la loi. Les relations à distance ne sont autorisées qu'avec raison, par exemple si la situation professionnelle ne le permet pas. Sinon, on s'expose à la suspicion d'un mariage blanc.

Mais le devoir conjugal de vivre ensemble signifie aussi que vous ne pouvez pas mettre votre partenaire à la porte en cas de dispute ! Peu importe à qui appartient l'appartement. Pour ce faire, vous devez d'abord obtenir une ordonnance de la police ou un ordre du tribunal.

One Suitcase, Two Gays

7. La responsabilité particulière

Lorsque vous vous mariez, vous assumez un niveau de responsabilité particulier. Les maris et les femmes doivent se protéger mutuellement. Si, par exemple, un homme tombe d'une échelle et que sa femme n'appelle pas une ambulance, elle est non seulement coupable de ne pas avoir prêté assistance, mais elle commet une infraction pénale, dans des cas extrêmes : un homicide involontaire.

RLM070

8. Le respect et la liberté dans la relation ?

Le respect est un devoir conjugal, les propos vexatoires, les insultes et les coups sont, en plus d'être condamnables et punissables, un manquement à l'obligation conjugale. Qui plus est, les conjoints doivent respecter les espaces personnels respectifs.

Yay!  It's all mine!

Les obligations et devoirs conjugaux ne sont pas des lois contraignantes qui peuvent être appliquées devant les tribunaux. Néanmoins, elles réglementent ce que les conjoints peuvent attendre l'un de l'autre, et ce qu'ils ne peuvent pas attendre.

Voici d'autres informations beaucoup plus intéressantes sur les relations et la famille :

Sources : fachanwaltfamilienrecht

Images de couverture : ©flickr/Yun Huang Yong ©flickr/Emergency Brake

Source:

Sources : fachanwaltfamilienrecht

Images de couverture : ©flickr/Yun Huang Yong ©flickr/Emergency Brake

Commentaires

Également féroce