10 façons de répondre aux grands-parents trop oppressants

Les grands-parents sont des héros ! D'innombrables petits-enfants bénéficient de leur amour, de leur dévouement et de leurs expériences très riches. Or, parfois, les conseils bien intentionnés de l'ancienne génération peuvent irriter les nouveaux parents. En particulier lorsque la belle-mère devient grand-mère, il n'est pas rare que des idées différentes sur la bonne façon d'élever les enfants se heurtent.

Il est souvent nécessaire d'avoir une réponse rapide à certains commentaires, tout en essayant d'apaiser les situations tendues avec un peu de vivacité d'esprit et d'humour. Il faut faire remarquer que tout ce qui était vrai dans le passé ne l'est plus forcément de nos jours. Certaines valeurs ont changé et les styles de vie ne sont plus ce qu'ils étaient il y a 30 ans. Enfin et surtout, l'éducation est une affaire personnelle dans laquelle chaque jeune famille doit trouver sa propre voie.

Jody with Babys

1) "Tu es au service de ton bébé."

Réponse : "Je ne suis pas à son service, je réponds à ses besoins."

La crainte que les nouveaux-nés puissent être trop choyés vient d'une époque où l'on supposait que les bébés avaient simplement besoin d'avoir le ventre plein, la couche propre et d'être bien au chaud. Or, l'éducation d'un enfant ne s'arrête pas là. Les bébés ne sont pas en mesure d'imposer leurs lois aux parents. Et, bien au contraire, l'attention donnée au bébé lui procure une sensation de sécurité et le sentiment de ne pas avoir à se battre pour ses besoins. Grâce à cela, plus tard, on se sent assez fort pour explorer le monde par soi-même.

03162007498

2) "Crier renforce les poumons !"

Réponse : "C'est ce que mon médecin dit toujours à ses patients hypocondriaques."

Le chant renforce la musculature respiratoire, mais les cris, eux, n'engendrent que des crampes et des maux de gorge. En pleurant, le bébé avale beaucoup d'air, ce qui lui donne des maux de ventre. Ces douleurs le font encore plus pleurer, c'est un véritable cercle vicieux. La méthode bien connue de Ferber, pour que l'enfant apprenne à s'endormir tout seul, doit être utilisée avec précaution. Il est nécessaire de savoir réconforter son enfant quand il le faut, car il existe déjà bien assez de situations dans lesquelles on ne peut pas se précipiter sur sa progéniture pour la réconforter.

Angry Lil' Man

3) "Mets-lui un bonnet !"

Réponse : "Tu as froid ?"

En plein air, les casquettes et les bonnets pour nouveau-nés sont toujours utiles pour garder la tête au chaud ou les protéger du soleil. Dans l'appartement ou dans une voiture, cependant, un couvre-chef n'est pas absolument nécessaire. La légende selon laquelle les courants d'air peuvent causer une otite est fausse. D'ailleurs, le fait que les doigts et le nez des bébés soient souvent froids ne veut pas dire qu'ils ont froid.

Visiting Portage

4) "On dirait qu'une bombe vient d'exploser."

Réponse : "J'ai simplement d'autres choses plus intéressantes à faire que du repassage !"

Autrefois, la rôle d'une mère était de s'occuper de la maison, des enfants et de préparer le repas pour son mari. Le bon développement de l'enfant passait au second plan. Aujourd'hui, les tâches n'ont pas diminué, mais elles sont beaucoup plus axées sur le bien-être et le développement de l'enfant. L'appartement peut être en désordre, car ce n'est pas vraiment la priorité...

what a mess

5) "Le bébé ne peut pas respirer dans le porte-bébé !"

Réponse : "C'est un bon entraînement pour sa carrière de plongeur."

Tant que le bébé peut encore tourner la tête tout seul, il n'y a pas de risque de suffocation dans le porte-bébé. Des études médicales l'ont prouvé. L'avertissement selon lequel les écharpes pourraient endommager la colonne vertébrale des tout-petits n'est pas non plus fondé.

im Tragetuch

6) "L'enfant ne peut pas uniquement se nourrir de lait maternel."

Réponse : "Oh, c'est pour ça qu'il se faufile toujours vers le frigo pendant la nuit !"

Tant que l'enfant et la mère sont en bonne santé, le lait maternel est tout à fait suffisant. Lorsque vous donnez du lait au biberon, le sein s'adapte et produit moins de lait. D'un point de vue sanitaire, au cours des premiers mois de la vie du bébé, il est généralement recommandé (mais pas obligatoire) d'allaiter exclusivement avec du lait maternel - même si celui-ci est pompé.

After the feed

7) "Il fait beaucoup trop froid par terre."

Réponse : "J'ai essayé le plafond une fois, mais le bébé tombait tout le temps."

Même si les bébés ne peuvent pas encore ramper, cela leur fait du bien de ne pas être constamment portés ou allongés sur un matelas. Sur le sol, ils ont non seulement une perception différente de leur environnement, mais ils peuvent également plus facilement s'entrainer à tourner et à tenir sur leurs appuis.

Prone

8) "Les couches jetables rendent les garçons stériles."

Réponse : "Je ne comptais pas être grand-mère si tôt, de toute façon."

La température dans les couches jetables est environ 1 degré plus élevée que les couches en tissu. Cependant, que cela engendre une production de spermatozoïdes endommagée - comme l'a supposé une étude il y a 20 ans - est hautement improbable, d'autant plus que les bébés n'en produisent pas encore.

Almost Nekkid

9) "Il ne fait pas encore ses nuits ?"

Réponse : "Non, c'est un bébé, il arrive qu'il ne fasse pas encore des nuits complètes !"

Il existe des bébés qui dorment 6 à 8 heures par nuit dès le début, mais c'est une exception. Même pour des enfants plus âgés, il est tout à fait normal qu'ils se réveillent de temps en temps la nuit. Et personne ne devrait s'énerver pour ça.

Proud Grandma

10) "Ça n'a pas fait de mal à mes enfants."

Réponse : "Heureusement."

L'expérience personnelle est l'argument ultime contre toute découverte scientifique. Bien sûr, tous les enfants que l'on a laissés pleurer ne sont pas traumatisés, tous les bébés ne se font pas mal au dos s'ils restent allongés dans leur lit 12 heures par jour, et certains enfants ont des dents saines même s'ils boivent du jus de pomme au biberon chaque soir. Mais les conséquences varient d'un enfant à l'autre, donc chaque parent prend la décision qu'il veut pour son enfant...

366A2328

Les grands-parents qui sont impliqués dans l'éducation sont généralement d'une grande aide. Pour éviter tout désagrément et conflit, il est donc préférable de se parler et de poser ses limites pour faire en sorte que les parents puissent élever leurs enfants comme ils le veulent sans que les grands-parents n'interviennent de trop.

Commentaires

Également féroce