4 conseils pour se protéger d'une agression dans la rue

Le risque d'agression n'est jamais nul et cela peut se produire n'importe où, n'importe quand... Du coup, mieux vaut avoir un coup d'avance, n'est-ce pas ? C'est pour cette raison que nous vous montrons aujourd'hui quatre techniques et conseils pour vous défendre si vous êtes attaqué, regardez :

1) Attaque frontale

Si l'agresseur choisit cette option, prenez la position de défense suivante : reculez votre jambe d'appui, levez la paume de vos mains à hauteur des yeux et criez "Stop !" Avec cette technique, vous surprenez l'agresseur et êtes parfaitement ancré sur vos appuis.

Si malgré ça, l'agresseur ne décampe pas, dirigez vos mains vers les zones sensibles de son corps. Vous devez toucher des points de pression qui peuvent arrêter ou même blesser l'agresseur. Cela inclut les yeux : appuyez vos paumes de mains contre les joues de l'attaquant et enfoncez vos pouces profondément dans ses yeux.

Vous pouvez également mettre votre agresseur hors d'état de nuire en frappant son nez, par en dessous, avec la partie inférieure de votre main.

Sinon, vous pouvez également taper dans la gorge (la pomme d’Adam) de toutes vos forces.

Il existe également l'option du coup de poing dans le menton. Pour ce faire, n'oubliez pas de pivoter - cheville et épaule - pour donner plus puissance.

La méthode très efficace contre une agression frontale est le coup de pied dans les parties...

Vous pouvez également prendre votre agresseur par surprise en faisant un pas en avant, parant son coup et frappant l'une des zones sensibles mentionnées précédemment.

2) Défense avec des objets

Prenez l'agresseur par surprise en lui jetant un objet qui se trouve à proximité, comme votre sac à main ou dos, puis en le frappant dans l'entre-jambe.

3) Attaque par derrière

Si quelqu'un vous attaque par derrière, en passant les bras autour du haut de votre corps, poussez votre postérieur en arrière puis votre hanche sur le côté et frappez son entre-jambe avec le point. Ensuite, tournez-vous et frappez-le à nouveau dans l'entre-jambe.

4) Les poignets tenus par derrière

Si vos poignets sont tenus, regardez derrière vous puis tapez avec votre pied dans l'entre-jambe.

Ensuite, tournez-vous et tapez-le au visage ou de nouveau dans l'entre-jambe.

L'important est de frapper avec conviction, mais également de ne pas hésiter à crier pour attirer l'attention d'autres personnes et faire fuir l'agresseur. Ce n'est que de la prévention, mais c'est toujours utile de le savoir, n'est-ce pas ?

Commentaires

Également féroce