7 mythes sur le chauffage

C'est bien d'avoir un chauffage qui fonctionne, car il n'y a rien de tel que de rentrer dans son appartement chauffé après un voyage dans le froid au cours de la journée. Or, comme sur énormément d'accessoires, on entend des mythes en tout genre qui peuvent parfois engendrer des erreurs ou des déceptions. Voici les sept erreurs courantes concernant le chauffage expliquées dans l'article suivant :

holy crap it's cold

1) Sur 5, le radiateur chauffe plus vite

Un thermostat n'est pas un robinet. Contrairement au robinet, le radiateur ne règle pas le rapport eau chaude/eau froide, mais règle simplement la température souhaitée pour la pièce. Si cette valeur est atteinte, une vanne réduit le débit d'eau dans le radiateur. La température de l'eau qui circule dans le radiateur est indépendante à cette température. Cela signifie qu'avec un régulateur de chauffage au niveau le plus élevé, seule la vanne se ferme plus tard (p. ex. à une température ambiante de 25 °C au lieu de 21 °C).

2) L'antigel protège contre la rupture des tuyaux

Cette erreur peut être coûteuse si vous partez en vacances et que, pour économiser de l'énergie, vous réglez tous les régulateurs sur la protection antigel. Ce réglage protège uniquement le radiateur correspondant. Toutefois, si les tuyaux du mur extérieur gèlent pendant le gel du pergélisol, l'assurance ne couvre pas les dommages subis. Selon la décision du tribunal, tout le monde est obligé de chauffer suffisamment pendant l'hiver. Les tuyaux et les murs ne doivent donc pas trop refroidir, surtout pendant les longues périodes d'absence. Dans les immeubles, les tuyaux de chauffage sont bien sûr également utilisés par les autres foyers, ce qui réduit le risque de gel des tuyaux.

3) Une chaleur uniforme permet d'économiser de l'énergie

Cette affirmation est vraie dans une certaine mesure. Pour ce faire, il faudrait que toutes les pièces soient ouvertes et les radiateurs tous en fonctionnement de la même façon. Dans le cas contraire, un radiateur prendrait le relais des autres, ce qui n'est pas le but pour lequel il a été conçu. Il en résulterait une augmentation de la consommation d'énergie. Dans tous les autres cas, cependant, la température ambiante doit être adaptée à l'utilisation respective. Dans la chambre à coucher, par exemple, une température d'environ 17 °C est généralement suffisante pour que vous vous sentiez à l'aise, alors que dans la salle de bains, beaucoup de gens aiment être au chaud. Les pièces fermées permettent ainsi de réduire les coûts de chauffage.

4) Un degré de moins ne suffit pas

C'est faux ! De nombreux facteurs influent sur la possibilité d'économiser de l'énergie en faisant baisser la température : isolation, température extérieure, humidité. Toutefois, une économie forfaitaire d'environ 6 % des coûts de chauffage peut être réalisée pour chaque degré en moins. Si le plancher est chauffé à seulement 17 °C au lieu de 21 °C, les frais de chauffage sont réduits de 24 %.

Blue Piggy Bank With Coins - Retirement

5) Quand on quitte la maison, on éteint le chauffage

Il vaut mieux laisser le chauffage allumé constamment. Il y a deux raisons à cela :

Pour commencer, il faut comprendre que les radiateurs froids mettent du temps à se réchauffer ; cette chaleur est stockée et libérée en continu. Afin d'obtenir plus rapidement une température ambiante agréable, l'air ambiant doit être chauffé davantage pour compenser le froid rayonnant du mur, ce qui signifie une consommation d'énergie accrue. Ainsi, toutes les personnes qui rentrent le soir dans un appartement glacé mettent plus de temps à essayer de la chauffer que profiter de la chaleur agréable.

D'autre part, le danger de formation de moisissures menace de refroidir la tuyauterie et les experts conseillent de ne pas laisser la température de l'appartement descendre en dessous de 15-17 °C. Surtout dans les vieux bâtiments, il ne faut jamais éteindre le chauffage pendant une longue période si cela gèle à l'extérieur.

6) Avec les rideaux, on garde la chaleur dans l'appartement

Même un rideau épais n'a qu'un effet mineur en termes d'équilibre thermique. Au contraire, l'air chaud du radiateur est caché derrière les rideaux au lieu de se répandre dans la pièce. Si un morceau de rideau cache aussi le radiateur, le capteur de chaleur à l'intérieur est trompé par l'air bloqué : de fait, la vanne se referme et le radiateur ne se réchauffe pas correctement. Préférez ainsi les volets pour isoler d'autant plus les fenêtres.

7) Les locataires ne doivent pas installer de chauffage électrique sans autorisation

Un remplacement des chauffages électriques ne pose aucun problème - tant que les régulateurs de température d'origine sont conservés. Le plus important est de rester bien au chaud, surtout lorsque les températures flirtent avec le négatif. Pensez à votre bien-être avant tout.

Thermostat home

Il y a des questions où même les experts lèvent les épaules et déclarent : "Tout dépend." La question du chauffage, en particulier, peut devenir très compliquée si l'on y regarde de plus près. Avec ces 7 mythes, au moins une partie des erreurs les plus fréquentes est clarifiée. Partagez cet article pour que personne n'ait froid chez soi cet hiver ni ne gaspille inutilement de l'énergie !

Commentaires

Également féroce