Avec ces erreurs, les parents perturbent le développement de leurs enfants

Élever des enfants est un travail extrêmement difficile. Ce que nous faisons pour nos petites têtes blondes influence leur développement. En fait, l'environnement dans lequel l'enfant grandit ainsi que de la façon dont nous, en tant que parents, agissons dans certaines situations, éduquons notre enfant ou les valeurs que nous lui enseignons forgent son caractère. Selon la façon dont les parents se comportent avec leur enfant, ce dernier est donc susceptible de réussir plus tard, ou pas...
Les chercheurs ont découvert quelles erreurs éducatives empêchent nos enfants d'avoir une carrière fructueuse à l'avenir. Selon les scientifiques, certaines méthodes d'éducation peuvent même mener à la dépression et à des troubles liés au stress.

The Picture speaks for itself

1) Crier après les enfants

Lorsque les parents crient ou insultent leurs enfants, cela peut avoir de graves conséquences sur leur développement et leur bien-être. C'est un cercle vicieux parce que les comportements difficiles poussent souvent les parents à crier et s'énerver, mais ce genre de punition ne fait qu'encourager le comportement perturbateur des enfants.
Dans une étude, des chercheurs de l'Université de Pittsburgh ont découvert que la punition verbale engendre les mêmes effets que la punition physique, à savoir des troubles du comportement ou une dépression.

Bild1

2) Trop de télévision

Un excès de télévision nuit au développement des enfants en bas-âge. Une étude de 2007 a révélé que la télé en trop grande quantité chez les enfants de moins de 3 ans inhibait le développement de la parole. Elle serait également à l'origine de troubles de l'attention et de difficultés d'apprentissage. Cela ne signifie pas pour autant que les enfants ne doivent pas regarder la télévision du tout, il suffit de faire en sorte que cela ne soit pas dans l'excès.

Bild2

3) Des heures de coucher irrégulières

Il existe un lien entre le comportement des enfants et l'heure du coucher. C'est ce qu'ont prouvé des scientifiques britanniques dans une étude réalisée en 2013. Les enfants qui se couchent à des heures irrégulières ont tendance à être hyperactifs et ont des difficultés sociales et émotionnelles. De plus, des changements importants de la durée de sommeil peuvent avoir un effet négatif sur le cerveau. "Les irrégularités dans le comportement du sommeil, surtout lorsqu'elles surviennent à des stades importants du développement, sont particulièrement graves ", affirme l'un des auteurs de l'étude.

4) Materner de façon excessive 

Vouloir participer à la vie de son enfant est tout à fait normal et compréhensible. Mais certains parents sont dans l'excès en voulant tout contrôler et materner leurs enfants. Cependant, des chercheurs de l'Université du Tennessee ont découvert que ce type d'éducation peut entraîner une dépression et des troubles liés au stress chez les enfants. Ils sont également plus susceptibles de prendre des antidépresseurs plus tard et d'être insatisfaits de leur vie.

Bild4

5) Être froid et distant

Une éducation sans démonstration d'affection ou d'encouragement entraine des troubles chez les enfants. Ils sont souvent très peu sûrs d'eux et ont tendance à développer des troubles de l'attachement. De plus, selon une étude de 1986, le manque d'affection isole socialement.

6) Donner peu de responsabilités aux enfants

Des parents qui disent constamment à leurs enfants ce qu'ils doivent faire ou ne pas faire nuisent à leur développement. Une étude de l'Université Vanderbuilt a révélé que les enfants à qui l'on ne donne pratiquement aucune responsabilité ont moins confiance en eux plus tard et seront très dépendants des autres au quotidien. Au lieu de cela, les parents devraient aider leurs enfants à agir de manière indépendante et à assumer leurs responsabilités. Cela les aide à mieux gérer les conflits, à résister à la pression du groupe et à être capables d'exprimer leurs propres désirs et opinions.

Abby Explaining the TV show to her "Babies"

7) Être constamment distrait

Avoir des parents constamment distraits peut avoir un impact très négatif sur le développement d'un enfant. Certains médecins croient même qu'une grande proportion des troubles chez les enfants sont causés par des parents distraits. Une étude menée par l'Université d'État de Pennsylvanie en 2015 a montré que l'attention portée sur les téléphones portables peut avoir un impact sérieux sur la santé de l'enfant. En effet, les parents passent leur temps sur Internet et portent ainsi moins d'attention à leurs enfants répondant moins à leurs besoins.

Bild7

8) Des comportements violents avec les enfants

Depuis les années 1980, les chercheurs étudient les effets des coups sur le développement de l'enfant et ont constaté que cela entraîne très souvent de l'hyperactivité et de l'agressivité. Des études récentes ont montré que les éléments perturbateurs à l'école sont battus ou ont été battus à la maison. La punition par des coups peut également entraîner des troubles mentaux et du comportement à l'âge adulte.

Bild8

9) Être autoritaire

La psychologue Diana Baumrinde a divisé les styles éducatifs des parents en trois catégories dans les années 1960 : permissif, désengagé et autoritaire. Le style autoritaire est le moins bien coté. Les parents autoritaires ont plus tendance à favoriser l'éducation punitive au lieu de privilégier la discussion et les explications. Leurs enfants doivent obéir, ce qui est un frein à leur développement personnel. Une étude de 2005 a également confirmé que les enfants de parents autoritaires réussissent moins bien à l'école. Ils ne comprennent pas pourquoi ils devraient apprendre étant donné qu'ils n'ont pas l'explication rationnelle des parents, qui au lieu de cela ne leur donnent que des ordres.

Bild9

Ce qui est bien et ce qui est mal est, bien sûr, est propre à chaque individu. Et même si bon nombre des études n'ont pas été menées sur une période suffisamment longue, elles soulignent bien qu'il y a des comportements que les parents devraient éviter afin de ne pas nuire à leurs enfants sur le long terme.

Commentaires

Également féroce