La science découvre ce qui se passe dans le cerveau après un arrêt cardiaque

On s'est déjà tous posé cette question : qu'arrive-t-il après la mort ? Certains croient qu'ils iront au Paradis, d'autres supposent qu'ils seront réincarnés en un autre être vivant. Il faut dire que plus le temps passe, moins on accepte le fait qu'après la vie, il n'existe plus rien.

pin2

Les médecins d'une université new-yorkaise se sont peut-être rapprochés un peu plus de la réponse à cette question. Ils ont fait une étude de l'activité cérébrale de personnes officiellement déclarées mortes.

Les médecins ont découvert que le cerveau continue de fonctionner pendant un certain temps après un arrêt cardiaque. Dès que le coeur s'arrête, le sang s'écoule vers tous les organes et donc vers le cerveau également. Si le tronc cérébral n'est plus alimenté, d'importantes fonctions corporelles telles que le réflexe nauséeux et le clignement des yeux ne fonctionnent plus.

pin1

Par conséquent, le corps ne peut ni bouger ni réagir aux stimuli. Cependant, les scientifiques avancent la théorie que la "partie pensante" du cerveau fonctionne encore pendant quelques temps. Cela peut prendre entre quelques secondes et quelques heures pour que les processus du cerveau s'interrompent entièrement. Pour étayer leur hypothèse, les médecins ont mené une étude intitulée "AWARE - AWAreness during REsuscitation - A prospective study."

Ils ont interviewé des survivants d'une crise cardiaque qui ont été réanimés. Le résultat a surpris les médecins et même dépassé leurs attentes.

Head shot

Les personnes interrogées ont pu raconter en détail ce qui s'est passé après l'arrêt cardiaque. "Elles disent toutes avoir vu et entendu les infirmières et médecins. Par exemple, elles ont remarqué comment les médecins ont diagnostiqué leur arrêt cardiaque. Elles se souvenaient notamment de choses qu'elles n'auraient pas pu savoir autrement", explique le chef de l'étude, le Dr Sam Parnia.

Par la suite, les chercheurs ont observé que de nombreuses personnes ayant vécu une expérience de mort imminente se sont développées positivement par la suite, ce qui est un autre résultat (inattendu) des enquêtes. "Elles sont plus désintéressés et engagées lorsqu'il s'agit d'aider les autres", explique le Dr Parnia.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Andy Deighton (@cyclingflavoured) am

Les résultats de la recherche prouvent une fois de plus à quel point le cerveau humain est complexe. Maintenant que l'une de ces énigmes a été résolue, une nouvelle voit le jour : que se passe-t-il une fois que le cerveau a cessé de fonctionner ? Les scientifiques sont sûrement déjà en train d'étudier la question.

Source:

unilad

Commentaires

Également féroce