Ces huit produits dont on se passerait bien au quotidien

Il est désormais inutile de préciser qu'en termes de consommation, il ne faut pas faire entièrement confiance aux industries. D'ailleurs, la prudence est d'autant plus de rigueur lorsqu'il s'agit de produits dits "pour les enfants" ou "pour les bébés", car ce que les industriels et publicitaires essaient de nous vendre comme produits indispensables peuvent représenter des risques pour les enfants. Il suffit de regarder la liste suivante pour comprendre :

1) Les aliments pour bébés

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Anna Macfarlane (@kidsaretheworst) am

Certains industriels utilisent énormément de sucre pour préparer leurs aliments pour enfants. Et ce sont avant tout les céréales pour le petit-déjeuner des enfants qui sont le plus concernées. Une étude de marché, réalisée par l'organisation non gouvernementale de défense des consommateurs, Foodwatch, a même montré que la plupart des céréales pour enfants contiennent beaucoup plus de sucre que les produits pour adultes.

Conseil : il est donc préférable de préparer votre propre muesli quotidien et de l'agrémenter de fruits frais. En outre, il existe également des céréales à teneur réduite en sucre.

2) Les glaces

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Anna Macfarlane (@kidsaretheworst) am

De temps en temps, il n'y a pas de mal à donner des sucreries à ses enfants. Les glaces sont d'ailleurs particulièrement appréciées par les petites têtes blondes, en été. Toutefois, il faut faire attention à celles qu'on leur donne : les glaces du groupe Nestlé, par exemple, sont à éviter absolument, car non seulement ce dernier exploite les enfants, contribue à la destruction des forêts tropicales, teste ses produits sur les animaux et fait du commerce déloyal, mais il utilise également des produits dangereux pour les enfants... Des raisons plus que valables pour boycotter ces produits.

Conseil : lisez bien les étiquettes et choisissez des glaces moins sucrées et meilleures pour la santé de vos enfants.

3) Le chocolat

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von WE ARE AWAKE (@trentetroiscesteux) am

On sait que le chocolat n'est pas sain en soi, mais il n'est pas dangereux non plus pour la santé quand il est consommé de façon occasionnelle. Le problème fondamental du chocolat est le travail des enfants au sein de nombreuses plantations de cacao à travers le monde. Bien que le problème soit bien connu, de nombreux fabricants continuent de s'approvisionner en cacao dans des pays où le travail des enfants est courant. Contrairement aux déclarations de toutes les parties, qui promettaient prendre des mesures contre ce phénomène, le nombre d'enfants travaillant dans des plantations de cacao dans des conditions cruelles a augmenté dans le monde entier.

Conseil : recherchez le sceau "commerce équitable" lorsque vous achetez du chocolat ou préférez le chocolat bio.

4) Les babyphones

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Let's Play Tag Consignment (@letsplaytagconsignment) am

C'est assez paradoxal parce qu'en voulant utiliser des babyphones sophistiqués pour s'assurer du bien-être de leurs enfants, les parents exposent leurs progénitures aux ondes néfastes... Les babyphones utilisent la même technologie que celle des téléphones portables. Le risque de dommages est d'autant plus élevé que le babyphone est généralement placé près du nourrisson.

Conseil : lors de l'achat d'un babyphone, vérifiez les valeurs de radiations et choisissez un appareil émettant des ondes faibles.

5) Les jouets

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von 긍정의여왕 (@wowyuns) am

Les enfants explorent le monde avec tous leurs sens. Ils touchent les jouets et les mettent très souvent à la bouche, c'est pourquoi il est important que ces derniers soient exempts de substances nocives. Cependant, certains produits, notamment ceux en plastique, contiennent un niveau élevé de polluants. Le centre de conseil aux consommateurs met particulièrement en garde contre les jouets en plastique souple, qui contiennent souvent des plastifiants nocifs tels que les phtalates.

Conseil : Faites un test d'odeur ! Si les jouets en plastique dégagent une forte "odeur chimique", vous pouvez les jeter. Évitez également les jouets en PVC qui ont été traités avec des plastifiants.

 6) Les vêtements bon marché

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Cotó Kids (@cotokids) am

Les polluants peuvent aussi se cacher dans les vêtements pour enfants, mais le point le plus problématique concerne les mauvaises conditions de travail dans lesquelles les textiles bon marché sont produits. Le marché des vêtements pour enfants est énorme, car les enfants changent rapidement. Mais depuis l'effondrement d'une usine au Bangladesh, on sait que pour des marques de vêtements abordables, le bien-être des travailleurs n'est pas au premier plan.

Conseil : trouvez votre bonheur dans les marchés aux puces au lieu d'acheter des vêtements neufs. Ceux-ci sont non seulement durables, mais aussi souvent moins chers que la plupart des produits à bas prix.

7) L'eau pour bébé

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von CHRISTINE (@christine_ewj) am

Le système immunitaire du bébé n'est pas encore complètement développé et est donc plus sensible aux germes. En pharmacie, on peut acheter de l'eau dite "pour bébé", qui est exempte de germes et adaptée aux bébés. Mais est-ce que cela a vraiment un sens ? Le centre de conseil aux consommateurs est clair : l'eau pour bébés est "inutile et trop chère", (jusqu'à trois fois plus chère que l'eau minérale). De plus, les bébés n'ont pas besoin d'eau supplémentaire lorsqu'ils sont allaités. De fait, le terme "eau pour bébés" est trompeur.

Conseil : l'eau du robinet bouillie n'a plus de germes.

8) Le système BabyNes

BabyNes

Difficile à croire, mais l'eau pour bébé n'est pas le produit le plus inutile développé pour les nourrissons. De loin. Cette palme revient clairement à "BabyNes" - une sorte de machine à cappuccinos pour bébés. L'appareil développé par Nestlé fonctionne comme une machine à café, à la différence près que les capsules ne contiennent que du lait en poudre. Une "alternative au lait maternel." Pour les critiques, cependant, BabyNes n'est qu'une tentative grossière d'élargissement du marché des machines à capsules. Qu'il s'agisse de café ou de lait pour bébés, les deux systèmes sont coûteux et génèrent beaucoup trop de déchets. Jusqu'à présent, BabyNes n'est disponible qu'en France et en Suisse.

Conseil : le lait maternel est et reste le meilleur pour le bébé. Si les mères ne peuvent pas ou ne veulent pas allaiter leur bébé, il existe d'autres substituts qui sont plus abordables et produisent moins de déchets.

L'idéal est tout simplement de faire confiance à son instinct et de ne pas se laisser bercer par les promesses publicitaires. Lisez bien les étiquettes et renseignez-vous sur les entreprises. De cette façon, vous savez où vous mettez les pieds.

Source:

UTOPIA

Commentaires

Également féroce