Voilà pourquoi des poils poussent parfois au mauvais endroit

Tout le monde a des poils et si on veut être précis, chaque personne a environ 5 millions de poils sur le corps. Les plus visibles se trouvent sur la tête, dans la zone génitale et sur les jambes. Cependant, il y a aussi des parties du corps où normalement aucun poil ou seulement ce qu'on appelle le duvet pousse. Néanmoins, il arrive que l'on voit des poils solitaires pousser dans ces endroits inhabituels. Cet article explique où se trouvent ces poils et ce qu'ils peuvent signifier pour votre santé.


Les mystères du corps humain. (Faites défiler vers le bas pour voir la suite de l'article).

 


Quels sont ces poils solitaires ?

Ce sont ces poils longs et hérissés qui poussent sur les parties du corps où l'on ne trouve normalement pas de poils. Ce peut être le menton ou le front, par exemple. Si vous essayez de les arracher, cela peut être douloureux car les cheveux sont très indisciplinés.

Comment se développent-ils ?

Ces poils sont théoriquement le résultat d'un défaut génétique. La cellule, responsable de la croissance des cheveux, est située au mauvais endroit du corps. Les "mauvais" cheveux se développent chez la plupart des gens, principalement en raison des changements hormonaux dans le corps. Il s'agit notamment des fluctuations de poids qui peuvent faire baisser le taux d'œstrogènes, de la ménopause et de la prise ou de l'arrêt des pilules contraceptives.

C'est pourquoi les femmes sont plus susceptibles que les hommes d'être affectées par ces cheveux indésirables. Il est également fréquent que des poils poussent sur les verrues ou les grains de beauté, car ces zones de la peau sont particulièrement sujettes aux changements.

©Getty Images

Maladies graves

En principe, ces poils ne doivent pas vous inquiéter. Toutefois, si vous remarquez que de plus en plus de poils poussent à un certain endroit, vous devez consulter un médecin. Cela pourrait être un signe du "syndrome de Cushing", une maladie des glandes surrénales. Les poils peuvent également être un symptôme du "syndrome des ovaires polykystiques" (SOP). Il s'agit d'un trouble hormonal qui est associé à des symptômes tels que les changements de cycle et l'acné.

Nose Hair

Comment s'en débarrasser ?

La mauvaise nouvelle, c'est que ces poils repoussent toujours. La bonne nouvelle, cependant, c'est que vous pouvez vous épiler vous-même à la maison. L'essentiel est d'enlever le poil avec sa racine, afin qu'il ne puisse pas repousser rapidement. Préférez l'utilisation de la pince à épiler au rasoir. Vous pouvez aussi faire des séances de laser, mais elles sont très chères.

Si des poils poussent sur un grain de beauté ou une verrue, vous devez être prudent.e lorsque vous vous épilez. En effet, l'arrachage de la racine du poil peut entraîner une irritation de la peau. En outre, il vaut mieux examiner régulièrement cette zone par un dermatologue afin de détecter rapidement tout changement.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Alex Kacek (@alexkacek)

Les poils peuvent être assez ennuyeux lorsqu'ils sortent soudainement de nulle part. Dans la plupart des cas, cependant, ils sont inoffensifs. Qu'on se le dise, un poil de plus ou de moins sur le corps n'a pas vraiment d'importance, n'est-ce pas ?

Source : wunderweib, praxisvita

Image de couverture : ©Flickr/David P Brown

Source:

Source : wunderweib, praxisvita

Image de couverture : ©Flickr/David P Brown

Commentaires

Également féroce