Bricolage dans un logement loué : que peut interdire le propriétaire ?

Même si les publicités des magasins de bricolage se plaît à suggérer le contraire : lorsque vous faites du bricolage dans un appartement loué, vous n'êtes pas libre et vous devez respecter certaines règles. Il est tout simplement interdit de changer certaines choses par soi-même. Pour certaines activités de bricolage, vous devez restaurer l'appartement dans son état original par la suite. Cela s'applique même aux trous percés dans les murs. Vous trouverez ci-dessous d'autres choses à prendre en considération pour vos prochains projets de bricolage.

trou dans le sol

1) Installer des faux plafonds

On peut utiliser des planches ou des panneaux de plâtre dans un appartement loué pour créer un faux plafond afin de créer plus d'espace de rangement. Mais vous devez vous préparer à devoir l'enlever lorsque vous déménagez.

Bricolage dans l'appartement

2) Peindre les murs dans des couleurs sombres

Que les murs soient de couleur turquoise, violette ou grise - tant que le bail est en place, le locataire peut se défouler avec les couleurs. Souvent, cependant, le contrat de location stipule que l'appartement doit être laissé dans une couleur neutre lorsque vous déménagez.

chambre de bébé

3) Installer de nouveaux carreaux

Même si vous trouvez les carreaux d'origine dans la salle de bains ou la cuisine laids, vous devez obtenir l'autorisation du propriétaire avant d'entamer des travaux de carrelage. Sinon, vous risquez de devoir retirer les beaux nouveaux carreaux lors de votre déménagement et les remplacer par les anciens.

carreaux dans la cuisine

4) Rénover la salle de bain

Si la salle de bain est louée meublée, vous pouvez remplacer les meubles par des meubles neufs, mais vous devez conserver les anciens. Les changements plus importants concernant la douche ou la baignoire ne peuvent pas être effectués facilement, il faut d'abord en parler avec le propriétaire.

salle de bain en cours de rénovation

5) Poncer le plancher en bois

Si vous souhaitez poncer un plancher en bois, vous devez obtenir l'autorisation de votre propriétaire car le ponçage est considéré comme une intervention dans la structure du bâtiment.

ponçage du plancher

6) Abattre des murs

C'est évident qu'abattre un mur soit également considéré comme une sérieuse modification du bâtiment et ne peut être effectué de manière arbitraire, mais nécessite toujours le consentement du propriétaire.

homme qui tient un marteau

7) Monter des murs

Si vous voulez installer une cloison sèche, ce n'est généralement pas un problème. Toutefois, vous devez discuter de vos projets avec votre propriétaire à l'avance. Il peut y avoir certaines contre-indications, comme des problèmes de ventilation de la pièce en raison du mur supplémentaire qui augmente le risque de moisissures.

Monter un mur

8) Installer une chatière

Vous aurez peut-être du mal à le croire, mais l'installation d'une chatière sans l'accord du propriétaire peut même être un motif de résiliation.

chat passant dans une chatière

9) Modifier le jardin

Si le jardin est aussi loué, il y a certaines choses à prendre en compte. Les changements plus importants, tels que la plantation ou l'enlèvement d'arbustes, de haies et d'arbres, doivent être discutés avec le propriétaire.

Jardin

Comme vous pouvez le constater, vous pouvez vous épargner bien des soucis en discutant au préalable avec votre propriétaire de certains travaux de rénovation et d'embellissement. Pour vous assurer que vous êtes vraiment bien équipé pour votre prochain projet de bricolage, vous devriez également lire notre article sur 25 astuces pour les bricoleurs qui ont fait leurs preuves.

Images de couverture : © Pinterest/browsyouroom © flickr/Stuart Rankin

Commentaires

Également féroce