Chat dans la gorge : 7 raisons pour lesquelles on se racle la gorge

La plupart du temps, le "chat dans la gorge" a une explication très simple, par exemple un rhume. Mais lorsque se racler la gorge devient une obsession, il faut y regarder de plus près. Vous découvrirez ici quelles causes inhabituelles peuvent se cacher derrière des raclements de gorge fréquents et pourquoi vous ne devriez pas céder à ce réflexe.

Il est rare que des corps étrangers dans la gorge ou même des tumeurs soient responsables du fait que quelqu'un doive constamment se racler la gorge. Mais il est également important d'examiner des causes plus bénignes.

7 raisons inattendues pour lesquelles on se racle souvent la gorge

1. Blocages des vertèbres cervicales

Une cause rare, mais tout à fait possible, du besoin de se racler la gorge est un blocage des vertèbres cervicales. 

spine clinic

2. Tensions musculaires

Une autre cause possible de raclements de gorge fréquents et d'une sensation de boule dans la gorge sont les tensions des muscles du larynx. Ces tensions peuvent avoir un arrière-plan psychique (p. ex. stress et angoisses).

Male neck

3. Reflux gastrique

En cas de reflux, les sucs gastriques acides remontent dans l'œsophage. Le symptôme typique de cette maladie sont les brûlures d'estomac. Mais il existe aussi ce que l'on appelle un "reflux silencieux", qui s'accompagne d'un besoin de se racler la gorge et d'un enrouement, et qui n'est pas si rare.

Reflux Gastro-Oesophagien 2

4. Allergies

Si le fait de se racler fréquemment la gorge s'accompagne d'une laryngite, une allergie (par exemple à la poussière de la maison ou aux pollens de graminées ou d'arbres) peut en être la cause.

Day 260 Allergies

5. Parler fort

Dans certaines professions (par exemple les enseignants ou les éducateurs), les raclements de gorge sont particulièrement fréquents. Cela s'explique par le fait que parler souvent et à voix haute irrite les muqueuses des cordes vocales. La plupart du temps, les raclements de gorge s'accompagnent d'un enrouement.

©Pixabay

6. L'habitude

Le fait de se racler la gorge peut devenir une habitude, car on entre dans un cercle vicieux d'enrouement et de raclement de gorge. Si l'on souffre d'enrouement, se racler la gorge peut sembler soulager, mais en réalité, cela irrite le larynx et renforce l'enrouement. L'oto-rhino-laryngologiste André Zakarneh compare le raclement de gorge à "un ouragan qui s'abat sur une forêt".

Day 98- Anatomy of a Sore Throat

7. Bonbons à la menthe

Au premier abord, les bonbons à la menthe semblent être un bon remède en cas de gorge qui gratte. Le problème réside dans les huiles essentielles qu'ils contiennent et qui irritent davantage la muqueuse de la gorge. À la place des bonbons à la menthe, il vaut mieux sucer des bonbons à la sauge.

©Pixabay

Si vous souhaitez en savoir plus sur les symptômes inhabituels de la maladie, vous trouverez votre bonheur dans les articles suivants :

Et vous trouverez ici des conseils efficaces contre les rhumes :

Sources : apotheken-umschau, hno-aerzte-im-netz, t-online

Images de couverture : ©Flickr/medipics1066 ©Flickr/Servier Medical Art

Commentaires

Également féroce