Économiser des frais de chauffage : ne pas éteindre le chauffage la nuit

Les prix de l'électricité, du gaz et du mazout augmentent. De plus en plus de locataires et de propriétaires s'inquiètent donc de savoir comment ils peuvent économiser des frais de chauffage. En effet, en chauffant correctement en hiver, il est possible de réduire considérablement ses coûts énergétiques.

Mais toutes les méthodes qui semblent à première vue judicieuses ne le sont pas forcément. Le fait d'éteindre le chauffage pendant la nuit, notamment, peut même faire grimper involontairement les coûts de chauffage.

Éteindre ou laisser le chauffage la nuit ?

Pendant l'hiver, la maison et l'appartement se refroidissent automatiquement. Pour maintenir la température à un niveau agréable, il faut chauffer. Cela coûte de l'énergie.

Ainsi, il semble logique au premier abord d'éteindre le chauffage pendant la nuit, lorsque l'on se blottit de toute façon sous la couette. Mais dans de nombreux cas, cela s'avère être un calcul peu rentable.

56/365: C-c-c-c-c-cold!

En effet, pour que l'arrêt du chauffage la nuit soit rentable, il faudrait que l'énergie ainsi économisée soit supérieure à l'énergie nécessaire pour le (ré)chauffage le lendemain matin. Et c'est précisément ce qui est discutable. En effet, le chauffage de murs refroidis consomme généralement plus d'énergie que le maintien d'une température déjà atteinte, étant donné que les murs emmagasinent la chaleur et ne la restituent que progressivement. Dans le jargon, on appelle cela "l'inertie thermique".

On peut facilement comparer cela à un poêle en faïence : Une fois que celui-ci est chaud, il n'a pratiquement plus besoin de bois de chauffage. Mais une fois qu'il a refroidi, les besoins augmentent de manière exponentielle. Plus la différence entre la température nocturne et la température diurne souhaitée est grande, plus cet effet se fait sentir.

Pour ménager votre porte-monnaie, il est donc conseillé de régler le chauffage au moins sur le niveau 2 la nuit. Cela correspond à une température ambiante de 16 à 18 °C et empêche en outre la formation de moisissures sur les murs.

©MediaPartisans

Quand est-ce que cela en vaut la peine ?

Mais qu'est-ce qui permet d'économiser le plus de frais de chauffage : baisser le chauffage la nuit ou le laisser fonctionner ? Les économies de chauffage réalisées en réduisant le chauffage la nuit dépendent notamment de la qualité de l'isolation du bâtiment et de la présence ou non d'un chauffage au sol.

Les maisons bien isolées conservent plus longtemps la température ambiante atteinte. Comme la consommation d'énergie est moindre, il est rarement intéressant de baisser la température ambiante pendant la nuit. Les chauffages par le sol ont un cycle de chauffage fortement retardé, il faudrait remettre le chauffage en marche dès la nuit pour atteindre la température souhaitée le matin. Ou alors, il faudrait chauffer davantage.

Conclusion : mieux une maison est isolée, moins il est intéressant de baisser le chauffage la nuit. Les personnes qui préfèrent dormir dans un environnement plus frais peuvent bien sûr baisser le chauffage dans les maisons isolées ou les appartements avec chauffage au sol. Cette habitude ne permet toutefois pas d'économiser des frais de chauffage, bien au contraire.

©Pixabay

Comment faire de réelles économies de chauffage

Grâce à ces astuces, vous réduirez vos frais de chauffage en hiver sans avoir à trembler :

  1. Température ambiante sur mesure : toutes les pièces n'ont pas besoin d'être chauffées avec la même intensité. Ainsi, dans la chambre à coucher, 18 °C suffisent généralement, même pendant la journée. Chaque degré en moins permet d'économiser de l'argent.
  2. Portes fermées : si les températures des pièces sont adaptées individuellement, les portes des chambres doivent rester fermées.
  3. Bien aérer : l'air sec se réchauffe plus rapidement que l'air humide. Aérez donc régulièrement, brièvement et vigoureusement. Les fenêtres basculées sont un facteur de coûts.
  4. Éloigner les meubles du chauffage : beaucoup d'énergie est gaspillée lorsque des meubles ou des rideaux cachent le radiateur.
  5. Fermer les stores : la plupart de la chaleur se perd par les fenêtres. Les stores fermés la nuit permettent d'économiser entre 30 et 50 % de frais de chauffage.
  6. Purger les radiateurs : au début de chaque période de chauffage, vous devriez vérifier si de l'air s'est accumulé dans les radiateurs. Selon les experts, la purge du chauffage permet d'économiser en moyenne 20 euros par an.

Comme vous pouvez le constater, il existe des méthodes plus judicieuses pour économiser des frais de chauffage que de laisser des stalactites se former sur votre nez la nuit. 

Vous trouverez d'autres conseils dans ces articles :

Sources : ruhr24, t-online 

Image de couverture : ©MediaPartisans

Commentaires

Également féroce