Manspreading : pourquoi les hommes ne devraient pas s'asseoir les jambes écartées

Dans le train ou le bus, les hommes sont souvent assis les jambes tellement écartées qu'ils occupent l'espace de deux ou trois places. On appelle cela le "manspreading". Que se cache-t-il derrière ce phénomène et que se passe-t-il réellement lorsque les hommes sont assis les jambes serrées ?

Ce qui se passe quand les hommes ne s'assoient pas les jambes écartées

Dans certaines métropoles, comme New York, Istanbul ou Madrid, s'asseoir les jambes écartées dans les transports en commun est déjà interdit. À San Francisco, cela coûte même jusqu'à 500 dollars d'amende.

Mais est-ce la faute des hommes s'ils sont assis les jambes écartées ? L'interdiction du "manspreading" constitue-t-elle même une discrimination à l'égard des hommes ?

Pour répondre à cette question, il est bon d'examiner ce qui se passe exactement lorsque les hommes gardent les jambes serrées en position assise.

©MediaPartisans

1. Les testicules s'échauffent

Pour préserver la qualité des spermatozoïdes, la température des testicules doit toujours être légèrement inférieure au reste de la température corporelle. Lorsque l'on est assis avec les jambes serrées, la température des testicules augmente légèrement.

Or, selon Alexander Bachmann, médecin-chef en urologie à la clinique universitaire de Bâle : "les testicules ne surchauffent pas, même après être resté assis pendant plusieurs jours avec les jambes serrées." Les sièges chauffants dans la voiture ou un ordinateur portable chaud sur les genoux seraient en revanche bien plus problématiques pour la production de sperme, par exemple.

2. La position jambes serrées fait une drôle de sensation. 

Lorsqu'on demande pourquoi les hommes sont si souvent assis les jambes écartées, on entend généralement la réponse suivante : "Parce que c'est plus confortable." D'ailleurs, beaucoup disent que c'est la faute aux testicules s'ils ne peuvent pas fermer les jambes.

Cette affirmation est toutefois contredite par le fait qu'il existe de nombreux hommes qui sont parfaitement assis avec les jambes serrées, voire croisées. Aucune anomalie anatomique ne peut être constatée. Même avec des cuisses très larges, les testicules qui se déplacent librement dans le scrotum trouvent toujours un moyen de ne pas être comprimés, surtout si l'on serre les jambes avant de s'asseoir.

La vérité réside donc plutôt dans la force de l'habitude : dans de nombreuses cultures, s'asseoir les jambes larges est considéré comme particulièrement masculin et les garçons le copient, en partie inconsciemment, dès leur plus jeune âge. Se défaire de cette habitude plus tard peut effectivement être inconfortable, car les testicules ont moins de place que d'habitude, le scrotum commence à transpirer et les articulations des hanches veulent elles aussi retrouver leur position assise familière.

Does your squash hang low?

3. L'homme semble moins viril.

Être assis les jambes écartées est aussi un signal pour le monde extérieur : "Je suis sûr de moi. Je m'affirme. L'espace m'appartient. Je suis un alpha."

Des études montrent que chez les hommes, les jambes largement ouvertes sont effectivement interprétées par de nombreuses personnes comme un signe de virilité et de domination. 

4. Laisser plus de place aux autres.

Dans les bus et les trains bondés, la position jambes écartées des hommes est généralement perçue comme égoïste. En effet, celui qui s'assied les jambes écartées dépasse rapidement la zone de distance avec ses voisins de siège et les oblige à se faire plus petits ou à adopter des postures inconfortables. 

Les hommes qui ferment les jambes au moins pour la durée d'un trajet en bus ou en train sont donc plus respectueux des autres.

Woman Gives Side Eye to Manspreading

À la lumière des faits, il y a donc relativement peu d'arguments contre le fait de s'asseoir avec les jambes serrées : c'est un peu plus chaud pour les testicules, peut-être inhabituel pour certains et moins "alpha" dans le langage corporel, mais dans les transports publics bondés, s'asseoir les jambes serrées est tout simplement un signe de respect. Donc Messieurs, on fait comme tout le monde et on serre les jambes. Le "manspreading", c'est fini !

Vous trouverez ci-dessous d'autres articles en lien avec les relations et les traitements homme-femme :

Source : scitec-media
Image de couverture : ©MediaPartisans

Commentaires

Également féroce