6 types de boutons d'acné et comment ils apparaissent

Pour de nombreuses personnes, l'acné n'est pas seulement un problème physique, mais aussi psychique. Les adolescents, en particulier, souffrent encore plus de leurs "imperfections" pendant la puberté, une période déjà difficile sur le plan émotionnel. Or, toutes les acnés ne se ressemblent pas. On fait généralement la distinction entre l'acné inflammatoire et l'acné non inflammatoire. En poursuivant la lecture, vous apprendrez à reconnaître quel type de bouton appartient à quel type d'acné.

Qu'est-ce que l'acné ?

Vous n'êtes pas seul(e) à souffrir d'acné. En fait, environ 85 % de la population mondiale est ou a été confrontée à l'acné. La plupart d'entre eux font l'expérience de ces boutons caractéristiques entre leur neuvième et leur trentième année. Cette maladie apparaît lorsque les glandes sébacées sécrètent trop de sébum. C'est surtout le cas à la puberté, lorsque le corps produit davantage d'hormones sexuelles et de croissance.

Acné physiologique (non inflammatoire)

Environ 70 % des adolescents souffrent d'une acné légère, également appelée acné physiologique. Dans ce cas, seuls quelques boutons et points noirs apparaissent sur le visage, le cou et le dos. Il est possible de traiter ce type de boutons d'acné avec des médicaments en vente libre. En général, les symptômes disparaissent au bout d'un à deux ans.

©Pixabay/SharonMcCutcheon

Acné clinique (inflammatoire)

Les 30 % restants souffrent d'acné clinique, qui se manifeste par des boutons et des points noirs récurrents. Il faut aller voir un dermatologue pour le traitement, sinon le traitement, qui dure de toute façon depuis des années, risque de durer encore plus longtemps. La raison pour laquelle l'acné réapparaît régulièrement peut être un arrêt trop précoce des médicaments.

Quelle est la différence entre les boutons d'acné ?

Selon le type d'acné, différents symptômes peuvent apparaître sous forme d'impuretés. En général, celles-ci peuvent apparaître partout sur le corps où des glandes sébacées sont présentes. C'est également le cas des fesses, des bras et de la partie supérieure de la poitrine.

©Media Partisans

1. Comédons (acné physiologique)

Tout le monde a (ou a eu) un jour ou l'autre dans sa vie à lutter contre les points noirs sur le visage. Or, le centre sombre de ce que l'on appelle les "points noirs" ne signifie pas que la peau est particulièrement sale. Il s'agit simplement de pores dilatés dans lesquels se trouvent des follicules pileux obstrués.

2. Petits points blancs (acné physiologique)

Ce sont des boutons de la taille d'une tête d'épingle qui se forment généralement sur le visage. Contrairement aux points noirs, ils ont un noyau blanc et un poil y est parfois inclus. Leur formation est due au sébum, à la saleté et aux cellules mortes de la peau.

3. Papules (acné clinique)

Les papules sont des épaississements de la peau de la taille d'un petit pois qui, contrairement aux points noirs et blancs, n'ont pas de noyau reconnaissable. Il peut y avoir différentes raisons pour lesquelles la peau forme des papules. Les déclencheurs possibles sont une réaction allergique, une infection ou une dermatite.

4. Nodules (acné clinique)

Les nodules se situent dans les couches inférieures de la peau et se manifestent par des boules dures et douloureuses. S'ils ne sont pas traités, ils peuvent endommager la peau et provoquer les cicatrices typiques de l'acné. Ils se forment lorsque les pores obstrués endommagent les tissus et les cellules de la peau.

5. Pustules (acné clinique)

Les pustules sont des boutons enflammés et remplis de pus jaune et blanc. Il peut également s'agir d'une réaction allergique, mais les pustules se forment surtout à cause des cellules mortes de la peau qui obstruent les pores.

6. Kystes (acné clinique)

Les kystes se forment comme les pustules à partir de pores obstrués, mais se situent dans les couches profondes de la peau. Ils peuvent se présenter sous la forme d'amas blancs ou rouges. Contrairement aux nodules, ils sont toutefois mous. Les kystes doivent dans tous les cas être traités par un médecin.

Backacne.JPG

L'acné peut se manifester de différentes manières sur la peau. Si l'aspect de la peau ne change pas pendant des semaines, il vaut mieux demander conseil à un médecin. Il ne faut pas non plus sous-estimer le poids psychologique de l'acné. Le cas échéant, il convient de faire appel à un expert en psychosomatique. Avez-vous déjà souffert d'acné ? Quel traitement a fonctionné pour vous ?

Sources : brightside, apotheken-umschau, gesundheit.gv
Images de couverture : ©facebook/Golden Beauty wholesales ©Media Partisans

Commentaires

Également féroce