Ce qui se passe dans le corps lorsque le cerveau meurt

La mort d'un être cher est une épreuve terrible et bouleversante pour les proches. Les médecins qui n'ont pas pu aider leurs patients ne sont pas moins touchés par la mort. Pourtant, le processus de la mort est aussi un sujet de recherche fascinant pour certains scientifiques.

En effet, lorsque ce n'est pas le cœur qui s'arrête de battre, mais le cerveau qui est endommagé et ne fonctionne plus, le corps humain passe par un processus de mort particulier. Les neurologues divisent ce processus en cinq phases partiellement imbriquées les unes dans les autres.

Sleeping

La liste suivante décrit les processus qui se produisent dans le corps humain lorsque les cellules du cerveau meurent.

Phase 1

Dans la première phase, l'apport en oxygène du cerveau est interrompu et le cerveau ne peut plus fonctionner correctement. En effet, les neurones responsables de la communication entre les zones cérébrales sont alors désactivées. Après seulement 10 secondes sans oxygène, le corps enclenche ce mécanisme de protection, ce qui entraine l'évanouissement. Cela sert à éviter que des parties importantes du corps ne soient endommagées jusqu'à ce qu'il reçoive à nouveau suffisamment d'oxygène. Toutefois, si cet état persiste pendant une période prolongée, les conséquences peuvent être dramatiques, comme le coma et/ou la mort.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Neurosurgery💊Radiology💊Anatomy (@neurologicalsurgeon) am

Phase 2

Le syndrome d'enfermement (locked in syndrome en anglais) est un état dans lequel la personne n'est plus inconsciente, mais dont certaines parties du cerveau sont déjà endommagées. Les réactions du corps sont fortement limitées en raison de la blessure. La personne perçoit certes son environnement, mais n'est plus en mesure d'y réagir. La raison en est une lésion de la partie du cerveau responsable des mouvements musculaires. Souvent, les patients ne peuvent plus bouger que leurs paupières ou leurs orteils.

Phase 3

Comme dans le cas du syndrome d'enfermement, les personnes qui tombent dans un coma éveillé suite à une lésion cérébrale peuvent respirer et avaler de manière autonome, car le tronc cérébral fonctionne encore. Néanmoins, on ne sait pas exactement ce que les personnes concernées remarquent de leur environnement, car leur activité cérébrale est fortement réduite. Le corps réagit certes aux stimuli musculaires, mais les personnes concernées ne peuvent pas bouger ou parler.

UFV Nursing Simulation (32)

Phase 4

Si les lésions cérébrales sont si graves que les personnes concernées n'ont plus que des réflexes faibles, voire inexistants, on est en présence d'un état comateux. Contrairement au coma vigil, le patient ne peut plus être maintenu en vie que par des appareils de ventilation, car seules quelques impulsions sont encore envoyées du cerveau au corps. Dans les cas extrêmes, cet état peut durer plusieurs années sans changement.

Phase 5

Cette dernière phase est très controversée parmi les médecins, car sa définition n'est pas claire. Pour de nombreux médecins, la mort cérébrale d'une personne survient lorsque le cerveau ne présente plus aucune activité et qu'il y a une mort cellulaire à grande échelle. Alors que le cœur du patient bat encore, les cellules du cerveau meurent car elles n'ont plus aucune fonction. Souvent, les médecins constatent que l'activité cérébrale de leurs patients augmente encore rapidement avant de s'éteindre complètement.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Mana Ardapisit (@drmanajay) am

Dans de nombreux cas, la médecine conventionnelle permet désormais de traiter toutes les phases, sauf la dernière, et d'avancer vers la guérison. Les médecins et les chercheurs font de leur mieux pour en savoir toujours plus sur les processus neurologiques du cerveau humain, afin de trouver de nouvelles et meilleures méthodes de guérison.

Et voici d'autres articles en rapport avec le corps humain :

Images de couverture : ©Flickr/Rowan Saunders  ©Instagram/neurologicalsurgeon

Source:

Horrorfakten

Commentaires

Également féroce